A Plague Tale: Innocence - Les rats passent à l'action

Amicia et Hugo tentent tant bien que mal d’échapper au mal qui s'acharne sur eux.

Nous prenons le contrôle de la jeune Amicia qui se balade en forêt avec son père. En vue à la troisième personne, nous profitons d'une forêt criante de vérité qui pose le décor dès le début. A Plague Tale est magnifique et fluide et le restera tout au long de l'histoire. Lors de cette promenade, Amicia souhaite relever à nouveau un défi de tir à la fronde que lui avait lancé son père il y a plusieurs années. Ce sera pour nous l'occasion de passer par une phase de didacticiel rapide du tir. C'est alors que Lion, le chien de la famille s'enfuit sur les traces d'un sanglier.

La promenade en forêt est un début de partie de toute beauté

Le chien mourra dans des circonstances étranges et inexplicables mais qui ne semblent pas étrangères au père de famille qui décide de réunir ses hommes et nous charge de prévenir la mère d'Amicia. Une mère qui, on le comprendra très vite, a une relation peu commune avec sa fille tellement elles se voient peu souvent car celle-ci est très occupée à s'occuper de la santé du cadet de la famille, Hugo.

La propriété familiale est ensuite attaquée par l'inquisition et la mère d'Amicia la charge de prendre soin de son frère en précisant qu'il n'est pas contagieux ce qui rajoute un peu de mystère sur la santé du petit frère. La mission est simple, quitter la demeure familiale et amener Hugo jusqu'au médecin du village qui l'a déjà ausculté auparavant. Village dans lequel Amicia et son frère seront accueillis comme des pestiférés et chassés par les villageois voulant leur mort.

A Plague Tale : Innocence étant un jeu narratif, il conviendra de ne pas dévoiler plus l'intrigue.

Les décors sont inspirés et terriblement immersifs.

L'histoire prend place à l'époque du moyen âge où les gens vivaient modestement et étaient particulièrement sensibles aux maladies. L'épidémie de peste est vue ici d'une manière particulièrement horrifiques à travers le regard innocent de deux enfants. Amicia, adolescente, est très proche de son père, elle est débrouillarde et courageuse. Hugo n'est encore qu'un enfant, il est atteint d'une maladie méconnue que sa mère et le médecin du village s'efforcent de guerrier ou à défaut, d'en ralentir la progression.

Comme dans tout bon jeu narratif, les personnages se découvriront en même temps que l'histoire ce qui donnera lieu à des situations attendrissantes et surprenantes. Nous aurons également l'occasion de voir des décors réussis et variés.

La fuite de la propriété familiale impose la discrétion absolue.

Amicia pourra améliorer son équipement à l'aide d'un système de craft qui repose sur des ressources trouvées dans les niveaux. Les objets étant peu nombreux et les objets cachés étant relativement rares, on se doute que l'évolution de l'équipement d'Amicia a été ciblée pour avancer de paire avec l'histoire. Mais cela n'empêche qu'il est toujours agréable de choisir nous même comment faire évoluer le tout.

Amicia pourra par exemple faire évoluer sa fronde pour la rendre plus rapide et moins bruyante. Mais A Plague Tale met clairement l'accent sur la discrétion. Les attaques de front seront rarissimes. Nous serons en revanche très souvent amenés à nous faufiler dans les hautes herbes pour avancer ou à utiliser la fronde pour faire diversion plutôt que d'attaquer.

Très vite, Amicia et Hugo se rendront compte que le mal est partout.

L'ambiance sonore du jeu est très réussie. Les dialogues français y comptent pour beaucoup, les acteurs ont fait un excellent travail. Même le doublage de Hugo est convaincant. Je le souligne car personnellement je trouve que les enfants sont très souvent mal doublés en français. La musique arrive avec brio à renforcer l'atmosphère oppressante de certains passages.

Les effets de lumière renforcent également le côté presque féerique du jeu par moments et malsain par d'autres. Mais on ne tombe pas dans l'exagération pour autant ce qui est fort appréciable. On a régulièrement un retour à la nature luxuriante qui constitue un élément important du level design.

A Plague Tale : Innocence est une franche réussite qui nous propose une belle histoire à suivre tout en étant plutôt actif pour un jeu narratif. On a ici affaire à un bel équilibre bien dosé et on prendra du plaisir à suivre l'aventure de nos deux petits héros.

A Plague Tale: Innocence Note XboxOrNot

sur 100

  • Doublages de qualité
  • Amélioration des objets
  • Beau et fluide
  • Visages des personnages parfois peu expressifs
  • Notre barême en détail
Goma
Par

Le petit dernier de GameOrNot, c'est Goma. On pense qu'il est là par passion. Mais détrompez-vous, sa véritable nature se dévoile quand on prend quelques secondes pour faire du verlan sur son pseudo. Goma. Mago. Il doit aimer les Doritos ! A moins que ce ne soit une alusion à sa magic' touch' ?

Commenter

Participer à cette discussion.