Absolver - La 37ème chambre de Shaolin !

Et si Dark Souls devenait un jeu sympa ! Et s'il devenait un jeu avec des coups de poings et des coups de pieds ! Et si ce jeu, c'était Absolver ?

Kung-fu, la 36eme chambre de Shaolin, etc. Les références pleuvent lorsqu’ils s’agit de parler d’art martiaux et de grande quête initiatique. Du coup, quand des anciens d’Ubsoft ont monté Slopcap et ce sont associés à Devolver pour pondre Absolver, l’amateur d’arts martiaux qui est en moi s’est intéressé à Absolver. Et puis, j’ai pris une claque dans la gueule quand j’ai appris que la One ne serait pas servie tout de suite. Une année et demi plus tard, la One va recevoir Absolver et d’un côté, cela permet d’apprendre la patience mais également de corriger tous les bugs et autres misères d’un jeu à ses débuts. No Man’s Sky avait été dans ce cas et j’ai pris mon pied à jouer à sa version toute belle sur One. La même surprise m’attend sur Absolver ?

joue la comme Beckam !

L’intro est muette ou presque et en gros, après quelques années à vous entraîner dans votre temple, votre maître vous emmène voir une entité que j’ai appelé « Maître Crystal » qui m’a filé un masque. Là, j’ai été envoyé dans un endroit mystérieux (à moins que ce soit un casque Shaolin de réalité virtuelle…) où j’apprends qu’il faut que je botte les culs de quelques grands maîtres pour accéder à un endroit mystique et devenir un Absolver ! L’histoire est assez anecdotique et mystérieuse pour être oubliée ou adoptée. Car ce qui va vraiment faire le travail à la place du scénario, c’est l’ambiance !

"je vais mettre un poing final à ce combat !"

Les graphismes participe à l’ambiance et les rares musiques aussi. Le monde où vous évoluez est désert ou presque et mis à part quelques élèves comme vous, vous aurez surtout à frapper les esprits qui se sont égarés là ainsi que les grands maîtres. Au milieu des ruines de ce monde et avec sa patte graphique très dessin, vous êtes entre le temple zen et le calme avant le Mortal Kombat. C’est dommage que le décor soit si peu interactif ou varié car cela aurait ajouté un peu plus de profondeur au jeu. Cela dit, le côté un peu labyrinthique du jeu et son ambiance m’ont plu, j’ai aimé erré d’une rue à l’autre pour grimper telle tour ou aller explorer telle grotte.

Bas les masques !

Et entre deux « balades », j’ai eu les combats. Beaucoup ont qualifié Absolver de Dark Souls des arts martiaux. C’est plutôt vrai car les combats peuvent être punitifs, parce qu’il faut bien connaître les failles et exploiter son personnage de façon subtile. Mais c’est également faux car nous ne passons pas notre temps à mourir en perdant notre précieuse expérience. Notre personnage est en plus plutôt dégourdi et dans Absolver, il est possible de contrer ou d’interrompre un ennemi. Le jeu est donc plus « logique » dans son approche même s’il est facile de râler sur l’aspect parfois saccadé des enchaînements. Cela dit, chaque classe à ses avantages et offre des subtilités intéressantes. Le Forsaken est le combattant à mi-distance avec des coups puissants et des attaques vives qui sont magnifiées par sa capacité de parer les coups. Pas facile à faire mais hyper efficace. Le Kahlt est le tank au corps à corps. Il peut absorber les coups et mettre la pression. Le Windfall sera le personnage à distance avec ses belles esquives et ses coups gracieux. Plus tard, vous aurez le Stagger pour faire un style imprévisible. C’est vrai que c’est pas beaucoup niveau style et c’est encore plus vrai pour les armes. Bien que nos personnages soient des maîtres à mains nues, ils peuvent également invoquer pour un temps réduit des armes. En général, si l’on met les « gants » de côté, cela veut dire se battre à l’épée. Rien de transcendant dans ce style et le jeu est clairement tourné vers les affrontements à mains nues. Même pas de bâton pour coller à l’ambiance arts martiaux…

"Je mets les pieds où je veux..."

Malgré mes plaintes, Absolver est sympa car vous pouvez customiser vos coups et en apprendre à force de les voir. A vous de trouver les combinaisons de coups qui vous conviennent pour votre style et de monter en compétences. Feintes, changement de position, esquive ou blocage, Absolver sait comment faire du Dark Souls sans que cela vous saoule.

Absolver Note XboxOrNot

sur 100

  • Deck de combat
  • Affrontements sympas
  • Ambiance générale
  • Parfois un peu trop mécanique
  • Pas assez d'arme (ou trop au choix)
  • Manque de détails ici ou là
  • Notre barême en détail
Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !

Commenter

Participer à cette discussion.