Albert and Otto - Otto-matiquement oublié

Albert & Otto est un titre de plus qui essaye de pomper le style Limbo. Mais n’est pas Limbo qui veut !

Je commence à en bouffer des jeux du genre. Le plateformeur-réflexion avec un design qui joue sur le noir et blanc et le coup du gosse vulnérable qui va vous faire revivre la grande époque du « Die and retry ». En général, j’ai de la sympathie pour ce genre de titres, et certains sont plutôt sympas. Mais il y a quelques purges. Albert & Otto n’en est pas loin…

Du noir et du blanc

Le jeu commence sur un constat simple : retrouver une fille. Voilà, c’est tout. On aura des petites images tristounettes, larmoyantes, nostalgiques parfois pour donner du grain à moudre à cette histoire, dont au final, on se fout royale. On n’accroche pas vraiment au personnage, ni au design, ni au gameplay vraiment bancal avec des sauts qui vous feront au mieux râler, au pire, sauter du canapé.

Un design épuré

Le gameplay n’étant pas génial, le design pas si inspiré que ça, le graphisme moyen, les énigmes simples au premier abord, mais chiantes à cause du gameplay, il ne reste pas grand-chose à sauver. Et ce n’est pas les pseudos boss qui vont aider. Rien que le premier va vous faire perdre une manette ou deux, à cause de ce putain de saut qui est aussi précis qu’une scie sauteuse pour couper du beurre.

Un boss relou

Albert & Otto est un jeu de plus à oublier. Ce n’est pas une grosse daube, mais un titre inutile ou presque. A ranger dans la catégorie « va prendre la poussière » du Xbox Store.

Albert and Otto Note XboxOrNot

sur 100

Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.

Commenter

Participer à cette discussion.