Astroneer - Vers l'infini et au-dela ?

Il est facile de critiquer les films sur l'espace ou ceux sur la survie ou même ceux de survie dans l'espace. Mais avez-vous ce qu'il faut pour Astroneer ou pour lire un article ou même pour lire un article sur Astroneer ?

« L’espace, l’ultime frontière… », voilà une phrase culte qui me permet de parler Astroneer l’air de rien. Non pas que ce coup-ci, le rédac’ chef me ponde un jeu de son chapeau. Astroneer, j’en ai entendu parler. Le côté fan de l’espace et fan de No Man’s Sky qui est en moi a bien retenu qu’ Astroneer allait sortir. Surtout que le jeu mélange espace et survie ! Deux raisons de me jeter dessus.

Le sac à dos Dead Space !

Alors je vous préviens, je ne suis pas le roi de la survie dans les jeux mais j’aime bien y jouer. D’ailleurs dans No Man’s Sky, j’avais préféré le mode bac à sable pour m’amuser sans prise de tête. Dans Astroneer, je suis un brave petit explorateur de l’espace et comme souvent dans ce genre de jeu, je me crashe. Voilà donc une belle entrée en matière et un bon moyen d’aller faire le tutoriel. Dans Astroneer, tout dépend de ma « ligne de vie ». Comprenez là que je dois toujours veiller à ne pas être loin de mes constructions sous peine de mourir asphyxié. Du coup, je dois m’arranger pour construire des relais et autres choses pour être un personnage « connecté ». Une belle zone de ressource à 3km ? Je vais veiller à me faire une belle ligne jusqu’à elle sous peine de mourir à mi-chemin ! De prime abord, le jeu n’est pas trop punitif. Vous n’allez pas mourir en quelques minutes façon Don’t Starve ou vous prendre une pluie brûlante car votre karma était aux fraises. Mais, il faudra veiller à rester « pas trop loin » de ses constructions.

"Quand t'es dans le désert ! "

Dans l’idée, c’est plutôt chouette et Astroneer est un jeu qui est agréable à l’œil. Coloré, plein de jolies formes, il est aisé de s’attacher au jeu. Le bémol vient pour moi du gameplay qui est, à mon sens, mal fichu. Votre sac à dos est très limité et pour faire de la place, il faut prendre un objet, le déplacer jusqu’en dehors du sac… Sans compter que la fabrication d’objet est contre intuitive au possible malgré un effort pour tenter d’en faire un menu facile. Idem pour la manipulation du terrain qui s’avère beaucoup moins sympa que No Man’s Sky.

Astroneer propose tout de même une solide ambiance et il est un jeu sympathique que les fans aimeront finir et puis voilà. Personnellement, No Man’Sky m’a davantage mis des étoiles plein les yeux.

Là... Il y a eu un peu de taf !

Astroneer Note XboxOrNot

sur 100

Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !

Commenter

Participer à cette discussion.