Awesome Pea - Le petit pois qui te carotte

Awesome Pea c’est Super Mario Land avec un petit pois.

Et lorsque je parle de Super Mario Land, il y a une raison claire et nette : Awesome Pea est un jeu qui pourrait tourner sur Gameboy. De la bonne vieille 8bits aux couleurs verdâtres monochromes qui fait mal à ma TV OLED 4K qui me dit du coin de la dalle : « putain mais tu te fous de ma gueule à m’utiliser moi et l’autre Monster de Xbox One X pour faire tourner ça ! » Et elle n’a pas tort. Mais bon le côté rétro, c’est sympa, pendant 5 minutes on se rappelle notre jeunesse, nos jeux de merde en 2D avec un fond qui bouge à peine et deux boutons pour jouer. Awesome Pea va vous rappeler aussi qu’en plus d’être moche, les jeux de l’époque pouvait être rude !

C'est beau… je déconne

Les développeurs du jeu s’appellent Pigeon Dev, non je n’invente rien. Et pourtant ils nous prennent pas pour des pigeons avec la difficulté de leur machin. Pourtant un jeu de plate-forme où on peut juste faire saut et double-saut, cela ne doit pas être trop compliqué à gérer. Sauf que… les hitbox sont à chier ! Notre personne est un petit pois ? Oui, mais sa zone de contact est un bon gros rectangle. Pareil pour les ennemis… il faut oublier les arrondis, la zone de contact est plus grande que la taille du personnage. Du coup, on fait que de crever. « Ca passe !! AH NON PUTAIN CA PASSE PAS !! ». Je vais entendre des gens dire que c’est fait exprès, cela fait partie du trip, du délire, bah non désolé, je trouve ça foireux.

Une map qui déchire… non je déconne

Un jeu de plate-forme qui comporte une trentaine de niveaux, avec des hitbox foireuse, et aucun checkpoint, et bien je vous le dis, vous allez rager. Ce n’est plus du die and retry à ce niveau. C’est du Die HARD and retry. Yippee ki yay mother fucker ! Rien que le premier niveau est une épreuve pour savoir si vous allez tenir le coup. A chaque « contact » avec un ennemi ou objet tueur, enfin contact… si on touche le rectangle de la hitbox, et bien pam, on recommence à zéro. Il y a un compteur en plus qui nous indique le temps qu’on met, histoire de mettre la pression. Et puis, pour être un vrai, il faut récupérer tous les diamants et toutes les pièces, bref, finir le jeu à 100% n’est pas une mince affaire. Surtout que la difficulté n’est pas progressive pour un sou. Un niveau vous fera rager pendant 1 heure, et puis celui d’après se fera en un seul run ou presque. Pigeon Dev, c’est vraiment des gens pas nets !

Et là le petit pois il va défoncer Frog et son frangin

Awesome Pea n’est clairement pas un grand jeu. Il est moche, mal calibré niveau gameplay, et le level design est juste prévu pour nous faire chier. Les musiques sont dignes d’un jeu Gameboy pas terrible, et si vous voulez du succès pour votre Gamerscore, et bien vous allez en chier aussi… Je veux bien que le côté « à l’ancienne » soit marrant à découvrir, et qu’on peut montrer à nos enfants que pendant qu’il joue à leur Switch en nomade, nous on avait une Gameboy, pour jouer à des jeux qui nous apprenaient la dextérité à coup de Game Over, avec une putain de lampe sur le front pour voir quelque chose à l’écran. Pourquoi s’infliger ça de nos jours ? Dans tous les cas, le problème de hitbox coule le titre, et rien que pour ça, il ne peut se permettre d’avoir une bonne note. Car le reste du jeu n’est pas ce qui demandait le plus de boulot.

Awesome Pea Note XboxOrNot

sur 100

Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.

Commenter

Participer à cette discussion.