Battlestar Galactica Deadlock - Au nord, y'avais les Cylons !

Galactica est fascinant ! Le jeu est stratégique ! Mais il faut passer outre l'austérité de la réalisation...

Battlestar Galactica Deadlock est un titre trop pénible à écrire. Même à copier/coller. Je vais dire Galactica. Cela me rappellera la série. Et quand je dis ça, je parle de l’ancienne et de la nouvelle. L’ancienne, je l’avais même en comics. Mi-soap opera, mi-science fiction, ça m’éclatait bien. La nouvelle série avait intégré les codes des séries modernes et ce qu’elle perdait en intrigue inter-personnage, elle le gagnait en action et en suspense. Un jeu sur cet univers me remplit donc de joie. Il est vrai que j’aurais préféré un jeu de rôle mais je me lance malgré tout dans ce jeu de stratégie au tour par tour.

Je me prépare à accueillir une fiesta de Cylon !

En gros, les Cylons, comme d’habitude, foutent le bordel. Si vous avez loupé le bus, ce sont les méchants de la série qui renient l’humanité. Des gars qui ne font pas dans le pacifisme et qui parlent par les armes. Les colonies humaines disséminées dans l’espace doivent s’unir et comme on s’y attend, c’est le bordel. Un vaisseau disparaît, un autre se fait saborder, une colonie prend cher, le haut commandement part en vrille et en gros, vous voilà, en tant que commandant d’une base paumée, le seul espoir de l’humanité. L’histoire est pleine de surprise n’est ce pas ? Et c’est le début, par la suite, vous aurez d’autres surprises. En plus de l’intrigue, il y a toujours des trucs annexes à régler et à gérer pour être au top entre deux bastons. Au moins, sur l’idée, c’est sympa. Dommage que tout ce passe via fenêtre de dialogue et écrans austères.

C'est l'heure d'envoyer la sauce !

Surtout que Galactica n’est pas vilain. Sans être beau pour autant, il est efficace. On appréciera davantage le boulot lors des combats où l’on pourra voir ses vaisseaux de plus près. Nous sommes au tour par tour donc on détermine les actions de ses vaisseaux puis on les voit en action. L’idée est sympa mais tout bouge très lentement et explosions et tirs de canons paraissent dérisoires dans l’immensité de l’espace (où personne ne vous entend exploser). Et c’est là, que l’on contemple les limites du jeu. Les idées sont bonnes, les stratégies solides mais pour séduire, ce ne sera pas facile à cause du manque de dynamisme et de l’austérité générale du titre. Cependant, les plus aventureux apprécieront le voyage.

Ballet spatial !

 

Battlestar Galactica Deadlock Note XboxOrNot

sur 100

Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !

Commenter

Participer à cette discussion.