Call of Cthulhu - Le Call Of pour les fous !

Pas facile de prononcer le nom de ce jeu dix fois sans fourcher ? Peut-être n'est-il pas facile de dormir paisiblement après l'expérience Call of Cthulhu ? Les réponses sont dans l'article...

Lovecraft est un écrivain qui a marqué son temps. La folie, les créatures des abysses et l'ambiance de ses oeuvres ont laissé des traces sur les lecteurs. Quoi de plus normal de la part d'un homme qui a embrassé une part de la folie ou ou une part du malaise primal qui est tapis dans notre subconscient. Call of Cthulhu est l'un des héritiers de Lovecraft et même si ce n'est pas la première adaptation en jeu vidéo, c'est la dernière en date et elle compte bien profité des dernières technologies pour réveiller nos peurs les plus profondes.

Devant un nouvel article à faire, je peux ressembler à ça !

Pour le côté peur, ok ! Pour le côté technologie, c'est moins cela. Il faut le dire sans détours, les graphismes de Call of Cthulhu sont clairement datés. 3D qui est à deux doigts de la migraine, textures sans saveurs, détails approximatifs... Call of Cthulhu ne va pas chatouiller gentiment votre rétine. Heureusement, qu'il compense par l'ambiance sonore qui est idéale pour sursauter sur son canapé. Si vous jouez seul, le soir par une nuit d'orage avec un casque sur les oreilles, il se peut que vous fassiez une attaque cardiaque ou que vous basculiez dans un monde cauchemar et d'angoisse une fois dans votre lit.

Bonjour, c'est pour les calendriers !

Le pitch est simple au départ : vous êtes un détective privé qui doit enquêter sur la mort mystérieuse d'une riche artiste sur un caillou désolé sur la côté est des USA. Vous êtes un privé un peu torturé car ayant survécu à la 1ère guerre péniblement, vous savourez les joies de la récession, des cauchemars et de l'alcoolisme. Très vite, vous allez découvrir que vos cauchemars sont liés à votre enquête et que le surnaturel a peut-être sa place. côté scénario, c'est plutôt sympa. Même avec des grosses ficelles à certains endroits, on se laisse embarquer dans l'histoire.

Pas touche, j'ai un totem d'immunité !

Surtout que votre approche des énigmes et la construction de votre personnage sont là pour influer (un peu) sur l'intrigue. J'ai choisi par exemple de renforcer les forces de mon personnage, à savoir la capacité d'enquêter et la force. J'étais donc super balèze en énigme et en interrogatoire. Par contre, mon côté occultisme et médecine laissait à désirer. L'avantage de mon système, c'est que c'est pratique pour garder un esprit calme et réfléchi au milieu des ombres qui dansent et des cadavres en folie. L'expérience de jeu sera donc différente selon votre approche même si cela joue sur les détails.

La météo annonçait un grand soleil !

En effet, pour le reste, nous suivons tout de même l'intrigue et pas question d'aller explorer où le jeu ne le veut pas. Vous ne pouvez pas escalader, contourner ou fureter là où le jeu ne le veut pas. Du coup, nous profitons de nos capacités, de l'intrigue et après le générique de fin, on savoure son succès et on tâche de retrouver le sommeil. Par contre, le lendemain, vous n'aurez pas l'envie folle de recommencer l'aventure pour voir les petits détails qui ont changé. Cependant, l'aventure aura été plaisante, l'ambiance aura été au rendez-vous et c'est déjà bien.

Cargo de nuit !

Call of Cthulhu Note XboxOrNot

sur 100

Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !

Commenter

Participer à cette discussion.