Crashbots - Une course parsemée d'obstacles

Crashbots c'est un mélange de Doritos Crash Course et de Joe Danger. Et ça donne quoi?

Rien de bien folichon et on va voir tout de suite pourquoi.

J'ai un peu de temps libre sur ma fin de soirée, c'est l'occasion rêvée pour rédiger un test d'un jeu à la con. Et par chance, j'en ai des milliers en stock. Crashbots ne dérogera pas à la règle, c'est effectivement un jeu à la con.

Si vous connaissez Joe Danger 1 et 2, ou encore Dorito Crash Course, sachez que Crashbots est dans le même style. Pour les néophytes, il s'agit de jeux de courses linéaires où il faut aller d'un point A vers un point B en évitant des obstacles et pièges par dizaines. En plus de finir la course en vie, nous avons également comme objectif de la finir dans un temps limité et de ramasser des pièces et étoiles un peu partout. Plusieurs couloirs de course sont accessible à la manière d'une piste d'athlétisme. Le joueur devra donc emprunter la voie qui lui permettra d'optimiser son temps et sa récolte durant la course.

Les premiers niveaux se chargeront de nous apprendre les bases.

Crashbots souffre malheureusement d'une maniabilité perfectible. Dans un premier temps parce que ce qu'on attend d'un jeu de ce type c'est la vitesse et la nervosité. Et bien ici c'est râpé, il faudra anticiper ses sauts et ses glissades un peu trop longtemps à l'avance pour un jeu de ce type ce qui réduit un peu nos possibilités de réaction in extremis. Ajoutez à cela que le passage d'une voix à l'autre n'est pas super nerveux lui non plus avec un très léger temps de réponse après avoir bougé le stick, on se retrouve avec un jeu qui avait l'air sympa sur le papier mais qui s'avère finalement assez frustrant.

Notons toutefois que les joueurs qui arriveront à se faire à ce gameplay un peu mollasson arriveront finalement à tirer un bon profit du robot. Mais d'après moi on est bien loin d'un jeu très nerveux comme Joe Danger.

Les environnements sont variés et plutôt joli dans un style simpliste épuré.

Crashbots offre pas mal de niveaux ce qui vous occupera quelques d'heures pour tout terminer à 100%. Il est difficile d'évaluer la durée de vie car elle est directement liée au résultat du joueur mais on peut s'avancer sans trop risquer de se planter en disant qu'en 5 heures on devrait en faire le tour.

Et une fois le tour fait, malheureusement il n'y a pas grand chose à faire. Un mode multi local aurait été le bienvenu car cela aurait compensé la maniabilité parfois hasardeuse par des moments funs avec des amis.

L'optimisation du Bot se ressent plutôt bien dans le jeu.

Crashbots n'est pas foncièrement mauvais mais il pêche sur deux points qui lui seront probablement fatal. Le manque de multi même local et la maniabilité perfectible.

Crashbots Note XboxOrNot

sur 100

Goma
Par

Le petit dernier de GameOrNot, c'est Goma. On pense qu'il est là par passion. Mais détrompez-vous, sa véritable nature se dévoile quand on prend quelques secondes pour faire du verlan sur son pseudo. Goma. Mago. Il doit aimer les Doritos ! A moins que ce ne soit une alusion à sa magic' touch' ?

Commenter

Participer à cette discussion.