Deponia - BINGO ?

Le 1er épisode est enfin là ! Mais est-ce une bonne chose ?

Je ne vais pas vous refaire tout le pitch sur Deponia ! Après l'épisode deux, l'épisode trois puis l'épisode quatre, nous avons l'épisode... UN ! Telle une diffusion d'une trilogie sur une chaîne de la TNT, nous avons les numéros dans le désordre ! Cela permet de compléter la collection des amateurs ou de les faire justement rager un peu car en parallèle de cette sortie, nous avons un Deponia Collection qui rassemble tous les épisodes dans le même paquet...

Euh... Il se passe quoi ?

Cela dit, parlons de ce premier épisode. Rufus est un débile qui va se retrouver au milieu d'une grosse machination. Si Ben Stiller en fait un film, ça marcherait sûrement. En tout cas, une fois passée les premiers moments pénibles du jeu, Deponia redevient ce point & click retors mais plein de folie que nous aimons. Mais pour cela, il faudra passer le tuto (facile avec l'option "passer" mais vous manquez un succès) et le premier lieu. Dans cet endroit, Rufus ne s'exprime qu'avec un seul mot et c'est rigolo dans le tuto, cela fait sourire dans le générique d'intro puis cela devient pénible. Et encore, si j'ai supporté autant de redondance, c'est parce que j'avais déjà joué aux précédents épisodes.

En mode "Mista LOVA LOVA" !

Deponia en première approche peut s'avérer rude. Déjà que nos héros radotent facilement, ici, ils poussent le bouchon à l'extrême.

Ce Deponia est sympa mais il tombe comme un cheveu sur la soupe surtout après les trois autres épisodes qui sont au dessus et surtout avec la "Collection" qui débarque.

Deponia Note XboxOrNot

sur 100

Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !

Commenter

Participer à cette discussion.