Enemy Front - Bas du front

Quand jeuxvideo.com colle un 5 sur 20 à un titre, vous n'avez même pas besoin d'aller voir plus loin. C'est un raté, un jeu ignoble, un truc dont la galette sera bien plus utile accrochée dans le cerisier de Mamie pour faire fuir les oiseaux plutôt que bien au chaud dans votre Xbox 360.

Si Monsieur Riggs me lisait il frapperait son gros poing poilu sur la table. Il déteste qu'on fasse de la pub pour la concurrence. Je n'ai jamais compris pourquoi : moi je sais bien que tu es, cher lecteur, fidèle parmi les fidèles.

Enemy Front c'est un énième FPS se déroulant pendant la seconde guerre mondiale. Pour se démarquer, les développeurs ont fait le choix de placer le joueur dans la peau d'un journaliste de guerre. Robert Hawkins va pourtant lâcher son carnet de notes sans attendre. Un fusil, quelques grenades, et hop, on vise et on tire.

Je veux ce jeu !

Rien de très spécial, rien de nouveau dans ce FPS. On est sur du tir très classique avec malgré tout une volonté de proposer des choix variés de gameplay, c'est à dire pouvoir faire de l'infiltration. Malheureusement, ce vœux pieux se voit réduit à néant puisqu'on n'a jamais intérêt à être discret. C'est toujours beaucoup plus efficace de rentrer dans le tas, et c'est bien plus réaliste.

En fait, si se faire le plus visible est le plus efficace, c'est parce que l'IA est à hurler de rire. Le truc facile : placer son viseur à l'entrée d'un couloir, tirer pour ameuter les troupes ennemies, tirer dès qu'une tête dépasse. Et il va y avoir beaucoup de dépassement...

Côté graphisme, c'est encore pire. Sortir en 2014 un jeu si moche, ce n'est pas possible à moins de faire du pixel art et d'être greenlighté sur Steam...
Franchement, les gars, vous auriez pu faire un effort, surtout que vous utilisez le CryEngine3.

Avec des chutes de framerate c'est top

Pire encore, on a des problèmes techniques récurrents. "On va faire des explosions" a du s'exclamer le chef de projet technique stagiaire. Et du coup le petit fils du cousin du directeur de produit s'est exécuté. Et des explosions, il y a donc. Mais ça rame à chaque fois qu'on en voit une à l'écran. Les sauts de framerate un peu partout pour nous montrer des décors tout moches, super...

Je pourrais continuer encore longtemps sur tous les mauvais aspects d'Enemy Front, mais on ne tire pas sur les ambulances.

Enemy Front Note XboxOrNot

sur 100

Jaded
Par

Lui, il a commencé les jeux vidéo à 7 ans. A force de voir de tout, des jeux excellents comme du foutage de gueule en règle, il est devenu le blasé de la bande. Le cherchez pas, il est capable de vous affirmer que Max Payne 3 c'est vraiment trop pourri. Arguments à l'appui. Le pire dans tout ça, c'est qu'il ne joue même pas sur le Xbox Live. Crédible ?

Commenter

Participer à cette discussion.