Enigmatis 3 - Artifex un jour, Artifex toujours

Enigmatis 3 est le dernier volet de la saga de chez Artifex Mundi.

Mine de rien, cela fonctionne bien les productions Artifex Mundi. Les jeux s’enchaînent, avec des suites en pagaille. Tant mieux, j’aime bien jouer à leurs titres. Ici, nous sommes dans le troisième volet de Enigmatis, et j’avais apprécié les deux premiers, que j’avais d’ailleurs testé ici même. On retrouve donc notre détective la maline, Hamilton notre pote à la sauce Mike Hammer, et le vilain Prêtre démoniaque qui veut encore foutre le bordel.

Hamilton qui glande rien

Nous sommes cette fois dans un périple qui nous emmène au pic de Karkhala, si vous aimez les montagnes enneigées, tant mieux pour vous. On va pouvoir se geler les noix entre deux énigmes. La recette Artifex est toujours la même : des écrans fixes avec peu d’animations, des recherches d’objets, des énigmes sympathiques, et un scénario qui tend vers le fantastique et le mystique. Cela tient la route, et en plus, cet épisode met la barre un peu plus haut.

Un classique

En effet, graphiquement, on sent une petite évolution par rapport aux précédents épisodes. Les énigmes sont un peu plus travaillées également. La musique est plus variée, bref, c’est un bon cru. Après, si vous n’aimez pas le genre, cela va pas changer avec Enigmatis 3. On ne change pas une équipe qui gagne. C’est du copier-coller en un peu plus travaillé.

WTF!! De l'équilibre !!!

Enigmatis 3: L'ombre de Karkhala est un titre très sympa comme d’habitude avec les productions Artifex Mundi. Vous passerez une ou deux bonnes soirées dessus, et il y a bien le petit chapitre bonus qui se débloque une fois le jeu fini. La prochaine fois je vous parlerai de Grim Legends 3 mais chut, je n’ai pas encore terminé mon test !

Enigmatis 3: L'ombre de Karkhala Note XboxOrNot

sur 100

Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.

Commenter

Participer à cette discussion.