Gang Beasts : Comme un humain tombé à plat

Vos amis vous les brisent menu mais vous ne savez pas comment extérioriser toute cette rancœur? Gang Beasts est là pour ça.

Gang Beasts est un jeu exutoire, le genre de jeu où ton pote modèle que tu connais depuis des années te regarde en face lorsque le compte à rebours de la partie commence et te dis "Je vais faire de toi ma petite salo..." on ne terminera pas la phrase mais vous comprenez l'idée. C'est la purge qui commence, tous les coups sont permis et bizarrement tu te rends compte que tout le monde en a après toi...

On a tous connu ça les potes qui crachent sur notre dos en notre absence, moi le premier. Mais quand c'est en face à face, on se transforme en bête furieuse, en un groupe de bêtes furieuses, en un Gang Beasts!

Rose tu as choisi la bouteille d'oxygène? Bon choix car je vais te mettre tellement de bourre pif que tu auras besoin d'un tuba pour respirer.

La première étape obligatoire dans Gang Beasts, c'est la personnalisation de notre personnage. Celui-ci est une sorte de bonhomme en gélatine, pâte à modeler, sac à patates, rayer la mention inutile. Les connaisseurs de Human Fall Flat seront tout de suite dans leur élément, visuellement, je précise, car niveau maniabilité c'est pas trop ça.

Les possibilités de personnalisation sont nombreuses et assez loufoques, on le savait déjà par les menus dégueulasses, mais là avec les costumes on en est sûrs, on est dans un jeu qui ne se prend pas trop au sérieux. A un tel point d'ailleurs que Gang Beasts n'est pas sorti plus tôt sur Xbox ONE car il ne passait pas le contrôle qualité Microsoft. Donc pendant que les joueurs PS4 et PC crisaient sur un jeu buggé, nous on avait le mur anti-daube de Microsoft qui nous protégeait. Mais ce qui devait arriver arriva, Gang Beasts à passer le contrôle technique en trafiquant un peu son kilométrage.

Quand tout ne tient plus qu'à un fil.

Il sera possible de jouer en ligne ou en local dans 3 modes différents, match à mort, match à mort en équipe et football. La maniabilité sera toujours rigoureusement la même ce qui amènera une certaine forme de redondance entre les modes, même avec le foot.

Le but est simple, se débarrasser des adversaires par tous les moyens possibles mis à notre disposition dans les niveaux sympas mais peu nombreux. Balancer par dessus bord, brûler, envoyer dans des hélices, noyer, broyer, etc... Le but étant d'être le dernier personnage debout pour gagner un point ou faire gagner un point à son équipe.

Encore une deuxième manche qui commence à 2 joueurs...

Les premiers joueurs à tomber devront malheureusement attendre le dénouement avant de pouvoir rejouer et parfois c'est... long... très très long... A un tel point que en ligne, les joueurs quittent généralement après la première manche pour pouvoir enchaîner un maximum d'action. On ne peut franchement pas leur en vouloir, un timer aurait du être implémenté pour nous pousser à nous bouger le cul... Au lieu de ça on se retrouve avec un mec qui gère l'escalade à la perfection qui monte en haut d'un mur et attend qu'on vienne le déloger ou, dans la plupart des cas, que le deuxième survivant en ait marre et se suicide. Ça limite considérablement l'intérêt du jeu en ligne...

Ajoutez à cela le fait que les parties, donc la première manche, commencent rarement avec le maximum de joueurs, on est sur un jeu à peine sorti déjà en fin de vie multi. Preuve que les joueurs se lassent très vite du titre.

Le mode foot est sympa mais il est trop simple d'y tricher.

C'est donc essentiellement vers le multi local qu'il faudra se tourner pour trouver le véritable potentiel de Gang Beasts, à savoir pas grand chose. Si, tout de même quelques bons fou rires et des exclamations du genre "Mais comment tu fais ça!!??" ou "Prend ça dans ta gueule!". Mais on tournera vite en rond.

Cela n'inspire rien de bon pour les parties multi...

Gang Beasts est fun, très très fun même, mais terriblement éphémère. Et cela, même en local. Lorsqu'un joueur commence à mieux maîtriser la maniabilité que les autres, il fera ce qu'il veut de ses potes et les enverra voler vers d'autres cieux très vite. Cette maniabilité douteuse en laissera plus d'un de marbre une fois l'effet de surprise et l'euphorie de l'effet de groupe passés.

Gang Beasts n'offre clairement rien de plus que Human Fall Flat à par les coups de boule et les coups de poings. (Notons au passage qu'il est possible de donner des coups de boule dans les poings et des coups de poings dans les boules c'est suffisamment important pour le notifier. Comment ça on s'en fout? Vous voulez donner des coups de boules dans les boules? C'est douteux... Douteux, mais possible)

Pour conclure, Human Fall Flat offre tellement plus que Gang Beasts que cela laisse forcément songeur.

Gang Beasts Note XboxOrNot

sur 100

  • Fun pendant 4 ou 5 parties en local
  • Personnalisation des personnages
  • Maniabilité à chier (même si c'est plus ou moins volontaire)
  • Lag durant les parties en ligne
  • Déco durant les parties en ligne
  • Les autres qui ont déco durant les rares parties en ligne où on a pas été déco
  • Terriblement répétitif
  • Notre barême en détail
Goma
Par

Le petit dernier de GameOrNot, c'est Goma. On pense qu'il est là par passion. Mais détrompez-vous, sa véritable nature se dévoile quand on prend quelques secondes pour faire du verlan sur son pseudo. Goma. Mago. Il doit aimer les Doritos ! A moins que ce ne soit une alusion à sa magic' touch' ?

Commenter

Participer à cette discussion.