Iron Snout - Double Gras double

Le gras, c'est la vie ! Découvrez comment défendre votre couenne !

Iron Snout est un titre qui ne me dit rien mais mon rédac’ chef préféré (je dis ça car je veux jouer à Mortal Kombat) a vu que c’était un titre pour moi : de la baston contre un tas d’ennemi.

NINJAMAAAAAAAAAAAAAAAAN !

Le pitch est simple autant que ridicule : vous êtes un cochon et vous devez dégommer les loups qui débarquent à droite ou un gauche de l’écran. Pas besoin de courir, ils viennent à vous. Vous devez donc les bastonner quand ils arrivent à votre portée. En gros, le titre ressemble à un jeu cheap sur mobile ou à un jeu électronique des années 90. J’en avais un comme ça de Konami (et ouais !) sur les Tortues Ninja. Le gameplay est un poil plus élaboré puisque mon cochon peut récupérer des armes, jeter des bidules et puis… C’est tout. Le jeu a tout de même quatre styles de jeu qui se résument à taper des loups (dont un en multi). Les niveaux ont été dessiné par un enfant de primaire (et même pas le meilleur de la classe).

Chuck Porris !

Cela dit, le jeu parvient à amuser. C’est tellement débile et intense à la fois qu’on se prend au jeu de tabasser dans tous les coins et à chercher le moyen d’optimiser ses frappes ou les objets qui volent. Sérieusement, j’ai aimé joué à ce jeu pendant ce test. Puis 10 minutes se sont écoulées et j’en ai eu marre ! J’ai éteins le jeu, puis je l’ai désinstallé. Iron Snout me laisse un bon souvenir malgré ses énormes limites. Une sorte de paradoxe que l’on appelle dans la rédaction : le paradoxe du cochon !

Kung-FAT ! 

Iron Snout Note XboxOrNot

sur 100

Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !

Commenter

Participer à cette discussion.