JackQuest : Tale of the Sword - Un nouveau venu dans la famille Quest !

Plate-formes + pixels = bon jeu indé ? La réponse à cette question dans cet article !

Des plates-formes, des pixels, voilà une recette de base pour un paquet de jeu du passé et… Du présent. Je ne compte plus le nombre de jeux indé que je vois passer et qui ont ses deux ingrédients. JackQuest : Tale of the Sword est le dernier en date et j’espère qu’il a de quoi se démarquer des 10 000 autres jeux du même genre et qui sortent chaque mois.

je suis Aquaman des bois !

Jack a une vie plutôt calme en tant que héros du village. Il aime une fille et il compte bien sur le pique-nique pour lui déclarer sa flamme. Manque de pot pour notre gars, un monstre géant emporte la belle sous terre. Pourquoi ? Aucune idée mais il faut descendre la chercher ! Vous voilà donc en 2 minutes dans le vif du sujet. Ensuite, c’est à vous de vous débrouiller pour explorer le monde souterrain. Au moins, pas de perte de temps à vous expliquer la vie.

Jack et l'écharpe magique !

Dans les niveaux, quelques panneaux font office de tuto et voilà ! Sauter, rebondir, taper, ce sont des mécaniques connues et archi-connues et JackQuest fait dans le classique. Le jeu se prend en main facilement et la faculté de rebondir sur les murs pour grimper est sympa. Cela compense les sauts qui ont un léger délai mais rien de trop méchant. Ce qui est plus « méchant », c’est la difficulté du jeu. En apparence, tout à l’air mignon et facile mais les points de sauvegardes ou le retour à un point de sauvegarde après être mort ne signifie pas reprendre de la vie. Du coup, si vous atteignez un point aux portes de la mort et que vous enchaînez avec un passage difficile, le dit passage deviendra vraiment dur. De quoi calmer les joueurs qui viennent à la cool. Dans le même genre, ça me rappelle une partie de Prince of Persia les deux Royaumes où j’avais dû franchir un passage sans les sables du temps (que j’avais épuisé juste avant…).

Des pièges "Made in Bowser" !

Visuellement, JackQuest : Tale of the Sword fait dans le basique. Le jeu n’exploite pas toutes les possibilités du pixel. Les fonds sont uniformes ou presque, les ennemis ou même les amis sont peu détaillés. Jack et sa damoiselle sont à la même enseigne et ne dégagent pas d’aura plus incroyable que ça.

JackQuest : Tale of the Sword est un petit jeu honnête avec une pointe de difficulté pour les amateurs. Mais difficile d’être plus enthousiaste que cela sur ce jeu car il ne fait rien de plus que cela. Graphismes et gameplay moyen, classique et sans grands détails. Un jeu qui se perd au milieu des autres. 

"Il fait chaud" Edouard Balladur dans le métro !

JackQuest : Tale of the Sword Note XboxOrNot

sur 100

Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !

Commenter

Participer à cette discussion.