Monster Slayers - Le coup de coeur du mois dès le début du mois ?

Stop ! Arrêtez tout, il y a un jeu à découvrir !

Monster Slayers est un nom qui vous dit quelque chose ? Si comme moi, vous êtes de Vertical Drop Heroes, la réponse est oui. Nerdook Productions nous présente son petit dernier et je me frotte les mains. Vertical Drop Heroes, je l’avais démonté dans tous les sens et même après les 1000G, le St-Graal du chasseur de succès, j’ai continué à jouer au jeu pour le plaisir. Monster Slayers a donc fort à faire puisque l’on attend rien de moins de ce nouveau jeu.

J'ai les yeux révolver !

Pour l’histoire, c’est plus ou moins la même chose. Vous devez devenir le meilleur pourfendeur de monstres alors vous voilà sur les chemin de la gloire. Comme dans le précédent jeu, la mort de votre personnage sera définitive. Mais vous aurez le loisir de conserver la gloire et les objets débloqués. La gloire va vous permettre de débloquer des compétences et des atouts pour vos héros à venir. A chaque nouveau héros, vous allez donc vous rapprocher de la victoire finale. L’idée est simple et efficace. Vu qu’une partie peut durer plus ou moins longtemps selon vos capacités, vous aurez donc le plaisir de débloquer de nouvelles choses ou bien de vous attacher à votre héros (ou les deux).

Pour en arriver là, il y a du chemin !

En quoi cela diffère de Vertical Drop Heroes dans ce cas ? Pourquoi j’irai dépenser mes deniers ? Dans Monster Slayers, le gameplay est différent. Ici, vous avez un deck de cartes avec des compétences d’attaques, de soins, de supports, etc. A chaque tour, selon vos points d’action ou de mana, vous allez pouvoir jouer un certain nombre de cartes et enchaîner votre ennemi. Si vous le battez, vous pourrez choisir la prochaine zone de la carte à explorer. A vous d’aller battre les ennemis, ouvrir les coffres, recevoir les bénédictions et autres. A chaque donjon franchi, vous aurez même un compagnon qui vous donnera un coup de main. Ça fait un paquet de changement comme vous pouvez le voir. Le jeu est suffisamment bien foutu pour que les deck de cartes soient faciles à comprendre et à améliorer. En général, sur ce type de jeu, je suis assez vite saoulé par les constructions de deck et autre. Ici, tout est clair et je prends plaisir avec chaque classe de personnage.

"Vas-y tête de mort ! "

En effet, une douzaine de classe sont disponibles et chacune a son propre deck et ses propres compétences. Vous retrouvez les classiques du jeu de rôle comme le barbare, le magicien ou l’archer. Mais vous avez aussi des classes un peu différentes comme le dragon (qui a une bonne tête) ou le marchand qui joue sur tout les tableaux. Pour ma part, comme j’aime les soins et tout, j’ai opté pour le clerc qui est le fléau des morts vivants et un pro du soin. Cela dit, chaque classe saura tirer son épingle du jeu.

La seul faiblesse du jeu : la carte !

Monster Slayers n’est pas un jeu parfait pourtant. Visuellement, nous ne nageons pas dans le délire visuel. C’est mignon, c’est coloré mais c’est un peu vide. Autre bémol, le système de menu qui n’est pas optimum dès que nous ne sommes pas en combat. A la souris, c’est nickel, je n’en doute pas mais à la manette, c’est souvent frustrant.

Monster Slayers, malgré ses défauts est un jeu prenant. L’enchaînement des parties se fait naturellement et l’équilibre des classes rend le jeu rejouable à souhait. A l’instar de son aîné, le thème du jeu est héroïque au possible. C’est vrai qu’à cause de sa technique, la note est moindre que Vertical Drop Heroes mais Monster Slayers est un jeu sur lequel compter.

Un peu de personnalisation !

 

Monster Slayers Note XboxOrNot

sur 100

Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !

Commenter

Participer à cette discussion.