My Memory of Us - L'Histoire racontée comme une histoire pour enfants

My Memory of Us est un titre de plus à ajouter aux curiosités des jeux indépendants qui valent le coup.

Malheureusement j’avais mis ce test de côté, du coup je me suis dit « quand je vais faire celui-ci, je vais y jouer dans de bonnes conditions » et je n’ai pas été déçu. My Memory of Us est un genre de titre qu’on retrouve beaucoup depuis quelques temps. Une narration simple mais efficace, des décors qui jouent sur le manque de couleurs, à savoir aucune couleur pour le coup, exceptée le rouge qui représente la population rejeté par le Roi Robot, et une difficulté progressive qui ne prend jamais la tête. Des énigmes simples, quelques passages de plate formes pas compliqués non plus, et un combat final de boss sur rail avec des tirs, comme on le faisait si bien dans les années 90. Bref, c’est classique, mais la narration de My Memory of Us fait tout le reste.

Un piège efficace

Ce titre a été développé par un studio polonais, Juggle Games, et parle d’une manière décalé de l’horreur de l’occupation lors de la seconde guerre mondiale et des camps. Ici, les nazis sont représentés par des robots, l’étoile jaune par la couleur rouge écarlate sur les vêtements, et l’histoire nous est raconté par un vieille homme qui expose son histoire à une fillette, rat de bibliothèque, qui est venu à sa rencontre et qui ressemble à s’y méprendre à une vieille ami. Le décor est posé, les événements sont à la fois léger et tragique, et l’émotion dépasse le cadre de l’écran. C’est simple, quand j’ai fini le jeu, j’ai posé la manette, et j’ai dit : « c’est un beau jeu ».

Une petite énigme

Alors oui, les tarés du pad vont râler car le titre n’est pas difficile pour un sou, et a la mauvaise idée de nous demander d’appuyer sur haut ou bas pour passer un obstacle comme une boîte par exemple, au lieu de nous faire sauter. Mais ce n’est pas un jeu de plate-forme, ni un jeu d’action. Le petit garçon a la capacité de marcher tout doucement pour voler des objets sans se faire repérer et utiliser les reflets de la lumière pour aveugler un ennemi. La petite fille peut courir et utiliser un lance-pierre pour appuyer sur des boutons et mécanismes éloignés. Le reste, c’est un peu de réflexion, un peu de cache-cache, et c’est tout, à part écouter cette jolie histoire qui nous est raconté et qui nous offre une version « futuriste et fantastique » des horreurs de cette période sombre de l’Histoire.

DU ROUGE !!

La bande son est réussie avec des musiques très jolies qui suivent l’action quand il faut. D’un point de vue graphique, je trouve le jeu magnifique dans son genre avec un coup de crayon unique qui fait qu’on reconnaît le jeu au premier coup d’œil. L’animation est également au top, on se croirait devant un dessin animé à l’ancienne en noir et blanc. On peut le dire, il y a un vrai travail sur l’esthétique de ce titre, et il sert parfaitement le propos du jeu. Le scénario est bien amené et on a envie d’aller au bout de l’histoire de ces deux enfants plus malins qu’une armée de robots.

Un cœur dans les ténèbres

My Memory of Us est une belle surprise à vite découvrir le store Xbox. Un coup de cœur pour ma part. Il faut le prendre comme un livre à raconter aux enfants le soir : passionnant, amusant et émouvant. Une réussite.

My Memory of Us Note XboxOrNot

sur 100

  • Histoire vraiment mignonne et émouvante
  • Très joli
  • Bande son
  • Le déplacement des objets
  • Monter et descendre un bloc
  • Notre barême en détail
Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.

Commenter

Participer à cette discussion.