Nidhogg 2 - Remède à la constipation ?

Vous savez... Les goûts et les couleurs... Il paraît que ce jeu est incroyable ! J'ai un autre avis que je vous invite à découvrir !

La suite de Nidhogg est là ! Sobrement intitulé Nidhogg 2, nous allons enfin poursuivre l’aventure ! Vous connaissez tous la saga ? Non ? j’avoue que moi non plus, je ne connais rien à ce jeu ! je me renseigne rapido et je vois que mon rédac’ chef a encore réussi à choper un code pour un jeu. Il est doué ! Le jeu l’est-il autant ?

En garde !

Nidhogg 2, c’est avant tout une histoire. Nan, je déconne, ce sont deux perso vraisemblablement immortels qui se tapent sur la gueule pour se faire bouffer par un ver géant ! Je dis ça car l’idée est d’aller jusqu’au bout de l’écran assez de fois pour atteindre la fin du niveau. Le joueur 1 va à droite, le 2 à gauche. Comme le terrain ne permet pas un « laisser le passage » amical, vous devez esquiver ou (et surtout) démonter l’autre joueur. Epées, rapières, dagues, arcs et j’en passe, tout est bon pour cela. Si vous tuez votre adversaire, vous gagnez quelques précieuses secondes pour atteindre le bout de l’écran.

Loin du train-train quotidien !

Une partie est tellement subtile que cela a remonté une référence des temps perdus. Mon rédac chef se marre d’avance devant le jeu oublié que je vais vous citer. Itchy et Scratchy sur Game Gear ! Un jeu qui date sur une console qui date. Dans ce jeu, Itchy découpait/brûlait/mitraillait/Etc. le pauvre Scratchy. Je revis la même chose dans Nidhoog 2. Je découpe mon adversaire pour finalement me faire bouffer par un ver géant. C’est complétement nawak (ou WTF au choix) et c’est…

Chiant à mourir, je ne comprends pas le plaisir de jeu. Autant, j’ai adhéré au côté furieux de Stick Fight, autant là, je ne comprends pas l’intérêt du truc. A la fin d’un niveau, je me dis « enfin, je peux passer à autre chose ». Mais pour le test, je relançais une partie et j’avais l’impression d’être puni pour un crime que je n’avais pas commis. Le sentiment de vacuité est profond dans ce jeu.

"Mais c'est dégueulasse" Axel Foley !

Les graphismes en sorte de bouillis de pixels n’aident pas et la musique a de quoi rendre fou. Le gameplay n’est pas beaucoup mieux. Le côté « choisir sa position » de combat est rigolo 5 minutes mais j’avais davantage la trique devant l’escrime de Track&Fields2 sur Nes.

Nidhogg 2 est un jeu que je ne conseille pas. Si vous êtes ivre avec un pote, vous allez peut-être jouer 5 minutes avant d’aller faire un bad trip ou de ne plus toucher une goutte de ce jeu.

Je n'ai plus très faim !

Nidhogg 2 Note XboxOrNot

sur 100

  • Le jeu fait plaisir quand on s'arrête d'y jouer !
  • Le souvenir d'Itchy et Scratchy !
  • Visuels qui piquent les yeux
  • Même alcoolisé, le jeu est mauvais !
  • Gameplay lourdingue
  • Notre barême en détail
Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !

Commenter

Participer à cette discussion.