Okami HD - Un bon coup de pinceau !

Okami n'a rien d'un jeune premier mais le jeu fait son effet !

Voici que je vais vous parler d’un jeu vieux de dix ans ! Encore un qui veut revenir titiller le souvenir des joueurs et le fantasme ? Pour Capcom, ce n'est pas à un coup d’essai et on peut dire qu’il se plie en quatre pour rééditer son catalogue pour la dernière génération de console. Service au fan ou plan marketing, on peut toujours s’interroger surtout quand la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. Qui s’y colle ? Okami ! Les amateurs savent que le jeu date de 2006 et que le « loup » a su marquer son temps par son univers artistique proche de l’estampe japonaise. On ajoute un peu de HD, on met une belle boite Xbox One et s’est reparti pour un tour ?

Ah les falaises d'Etretat !

Côté histoire, on est dans une réédition donc c’est tout pareil, Shiranui, le loup blanc dépositaire des pouvoirs d’Amateratsu, revient à la vie pour stopper Orochi dans ses rêves d’hégémonie maléfique. Ensuite, c’est tout pareil, un mini samurai / insecte fan de dessin va vous aider et vous allez parcourir le monde en jouant des crocs, des griffes et du pinceau ! Sur le fond, rien à redire, l’histoire est cool, les amateurs de mythologie japonaise ont de quoi être content.

D'après les moulins, je dois être en Hollande !

Sur le reste, je suis toujours un peu gêné par les cinématiques à n’en plus finir. Rien qu’au début, 20 min de textes, cinématiques et autres avant de vraiment jouer. Idem, pour certains PNJ qui aime dire et redire les mêmes choses à chaque fois que l’on se pointe. Par contre, hors mis le blabla, il faut avouer que le charme opère comme avant. On saute, on vole, on rock&roll. Même si les rencontres avec les ennemis en arènes fermées sont un peu poussives, on aimera esquiver, bousculer, mordre et peindre les ennemis. A ce sujet, le pinceau fonctionne plutôt bien et il est assez permissif. Pas besoin d’avoir fait les beaux arts pour s’en sortir ! Au final, pas trop à se plaindre sauf lors de certaines actions précises puisque le jeu n’est pas toujours optimum pour les placements/déplacements.

Kyubi ! Va voir Naruto si j'y suis !

On retrouve ce même constat pour les visuels. On aime le côté estampe, on aime l’univers mais c’est tout de même taillé à la serpe et parfois un peu grossier du pinceau par endroit. Comme si l’artiste avait un peu trop appuyé lorsqu’il dessinait. Cela dit et à ma grande surprise, j’ai passé un bon moment sur Okami. Les années passent et il reste toujours aussi plaisant. On voit les défauts mais le plaisir de jouer prend le dessus. Tant et si bien que l’on se dit : « allez, jusqu’au prochain checkpoint » et on enchaîne les heures !

Mecha Streisand ! Mecha Streisand !

Okami HD Note XboxOrNot

sur 100

  • Ambiance graphique
  • principe de gameplay
  • Univers riche
  • Graphismes parfois un peu baveux
  • Gameplay imprécis
  • Notre barême en détail
Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !

Commenter

Participer à cette discussion.