Spike Volleyball - Coup de foudre au match de volleyball ?

Quel rapport entre Spike et le volleyball ?

Les jeux vidéo de sports ne se résument pas qu’à FIFA ou NBA. Cela dit tous les sports ne sont pas dignement représentés et certains se font rares. Pour certains de ces sports, heureusement qu’il y a Big Ben Interactive ! Après, la pêche, la chasse ou encore le rugby ou le handball, les voici sur une nouvelle activité : le volleyball ! Avec Spike Volleyball, ils signent un jeu officiel sur le volleyball. Je précise qu’il ne s’agit pas de beach volley : je dis ça car le nom du jeu me rappelait Super Spike V’Ball sur NES. Je sais que cela ne date pas d’hier mais si je devais parler d’un jeu de volleyball qui n’implique pas de plage ou de nana dénudées, je remonterais mon expérience à Volleyball (toujours sur NES). C’était un jeu de volley en 2D vue de côté…

On travaille les fessiers !

Autant dire que Spike Volleyball vient combler un manque pour les fans de la discipline. Dans le jeu, vous voilà donc aux commandes d’une équipe de volleyball et vous allez devoir remporter vos matchs en match libre ou en gérant une équipe que vous allez bichonner. Pas de mode carrière avec votre avatar mais le mode manager est là et le système de scouts n’est pas trop mal fait pour enrichir vos effectifs. Certes, ce n’est pas aussi dense et passionnant qu’un mode ultimate team des FIFA, NHL ou NBA mais il occupera les amateurs tout de même.

Attaque !

Au-delà de la gestion, nous avons les matches. Spike Volleyball facilite les choses en gérant le placement car à 6 vs 6, il n’y a pas trop à tortiller sur sa moitié de terrain. Les choix se font sur les coéquipiers et les systèmes de jeu à développer. De prime abord, on pourrait croire à un jeu de rythme mais le jeu va plus loin et il procure des sensations agréables en attaque. Le plaisir de se lancer sur un smash venu du bout du monde fait plaisir. Mon côté « Jeanne et Serge » fait que je gueule régulièrement « AAAAAAAttaque ! » sur mes smashes ! En défense par contre, je suis plus circonspect. Il y a un timing sur les blocs qui est un poil fouilli. L’impression d’avoir une seconde d’avance ou de retard avec des effets un peu bizarres…

Ca change du volley de plage !

Et c’est bien là où le jeu mollit. La technique date d’un autre temps. Taillée à la serpe, rigide, animations dans les choux. Les ralentis font ressortir ces effets là avec des smashes où les mains passent à côté de la balle, où les joueurs bloquent parfois grâce à un champ de force et où la balle semble bouger par télékinésie…

Spike Volleyball est un jeu sur lequel on s’amuse mais où il faut être conscient de ses limites techniques. Je ne peux pas dire que le jeu soit raté mais trop de défauts pour en faire un bon jeu pour autant. Il est cela dit (et je le rappelle) un jeu plaisant qui mériterait une suite avec plus de moyen.

Spike Volleyball Note XboxOrNot

sur 100

  • Prise en main
  • Système de scouts
  • Plaisir de jeu
  • Modes de jeu un peu chiches
  • Animations
  • Graphismes
  • Notre barême en détail
Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !

Commenter

Participer à cette discussion.