Strange Brigade - Coop et mommies

Il y a des jeux qu'on veut absolument tester. Strange Brigade en fait partie.

Et il y a des jeux qu'on regrette fortement d'avoir demandé à tester. Strange Brigade en fait partie...

Strange Brigade c'est comme une histoire d'amour finie avant même d'avoir ouvert la bouche pour offrir un cocktail à cette belle inconnue au pub. Notre bouche s’entrouvre pour lui demander si on peut lui offrir un verre et avant même que le moindre son ne sorte, on a une projection dans l'avenir. Quelques parties de jambes en l'air, mais rien de mémorable, beaucoup d'engueulades, un mariage foireux, une belle mère envahissante et un inévitable divorce qui nous coûtera un rein. Et là, on ferme la bouche et on fait demi tour.

En tant que testeur demandeur, je ne peux pas me taire et faire comme si de rien était donc je prends mon courage à deux mains et j'assume l'amertume que m'apporte Strange Brigade, je me paie même le luxe de la partager avec vous.

Représentation fidèle du matchmaking de Strange Brigade. C'est mort.

Le jeu est beau, il est graphiquement très réussi. Si comme moi vous adorez les jeux d'aventure avec des décors dignes des films Indiana Jones et La momie, vous serez servis. C'est somptueux, hyper cliché, on en a plein les mirettes et on en redemande!

C'est même plus que ça puisque c'est inspiré, les décors nous proposent des énigmes très sympas à faire, des enchaînements de zones agréables, bref les niveaux sont chouettes. Mais parfois discutables dans leur logique vis à vis des combats proposés et bien souvent trop labyrinthiques. On a cependant du plaisir à les parcourir, seul... Hum hum...

Car rappelons le, Strange Brigade est un jeu de coopération où les joueurs, au nombre de 4 font équipe pour venir à bout de Seteki, la reine sorcière et de ses troupes de momies, scorpions géants, squelettes archers et j'en passe. Nous avons le choix entre 4 personnages, un 5ème était gratuitement proposé à la sortie du jeu. Tous les persos se battent au flingue mais chacun avec son style de flingue qui lui est propre. Ils ont également une compétence ultime activable après avoir ramassé suffisamment de fragments d'âmes d'ennemis vaincus.

Des petites cinématiques parsèment l'histoire.

La mise en scène est vraiment top. Mais encore faut-il aimer l'humour potache est la succession de clichés, on en compte à peut près 50 à la minute. S'ajoute à cela un narrateur omniprésent qui s'adresse aux joueurs et à des spectateurs imaginaires. C'est un parti pris totalement décalé qui a été fait ici. C'est drôle au début, parfois un peu trop présent. Mais clairement ça donne un ton assez unique au jeu. Personnellement, à la troisième partie j'ai commencé à trouver ça relou.

On a donc un jeu avec une ambiance et une narration qui donnent le rythme contrairement aux ennemis, surtout les momies bien évidemment, qui avancent à 2 mètres à l'heure. Tout est fait pour donner un dynamisme au jeu alors que le gameplay lui même tire la patte. Il a un boulet de 50kg à tirer. Cela donne un mix improbable. On ressent même cela jusque dans les niveaux eux-mêmes qui semblent avoir été conçus pour que les pièges activables nous permettent de contenir des hordes d'ennemis... rapides. Mais non, c'est ambiance papy a sorti son déambulateur et il avance sans se presser pour nous bouffer.

Pas de horde d'ennemis dans Strange Brigade, on prend son temps pour viser juste.

Oubliez donc le gameplay très nerveux de Vermintide et Left for dead qui sont les titres qui pourraient être clairement cités comme parrains de Strange Brigade. On est pas du tout sur le même délire ici. On doit viser juste, finement et surtout on est rarement submergé d'ennemis. Le sentiment d'impuissance qu'on peut avoir dans les deux références du genre n'est pas présent ici. On est toujours en contrôle et parfois même un peu trop. On dégommera les bad boys avec des pétoires peu puissantes certes, on a pas du tout le sentiment d'être uber équipé mais ça fait le taf pareil. La vue à la troisième personne et la possibilité de fuir le combat au corps à corps avec une roulade contribuent à simplifier le jeu.

Cela a malheureusement un impact direct sur la jouabilité à plusieurs. Si on s'en sort tout seul, alors forcément, à 4 c'est les doigts dans le nez. Alors si c'est si simple, pourquoi rester ensemble. Et c'est là que Strange Brigade pèche le plus. C'est un jeu d'action coop où l'action ne nous force pas à jouer ensemble.

La fine équipe

Le jeu propose des énigmes très réussies et c'est tout à son honneur car on a pas trop l'habitude de voir ce genre de gameplay dans un jeu d'action coop à 4. Elles demanderont aux joueurs de faire preuve d'observation et de logique et de bien fouiller. C'est un régal quand on ne tombe pas sur des joueurs qui testent tout et n'importe quoi! Car certaines énigmes qui permettent d'ouvrir une porte menant à un coffre par exemple sont limitées en tentatives. Bye bye le loot, merci Bozo!

En parlant de loots, ceux-ci nous permettront d'améliorer notre équipement et d'ajuster nos armes avec des runes. Potions des soins pour nous ou nos coéquipiers sont évidemment de la partie.

Strange Brigade propose une campagne sur 9 chapitres, un mode horde en 4 chapitres où il faudra repousser des vagues d'ennemis ainsi que 6 missions de course au score. Le tout représente une bonne durée de vie, 30h au total, 15h pour la campagne. On est gâtés. Ajoutez à cela de nombreux collectables à chopper pour la complétion.

Je crois qu'il n'est pas content.

Strange Brigade s'en sort tout juste avec la moyenne grâce ou faute à un constat tardif. Pour information, lors de ma première version du test la semaine de sa sortie, je lui avais mis 72. Donc ça prouve que depuis le jeu n'a été que frustration et parties vides. Un jeu multijoueur sans joueurs, sans bots, c'est très très vite chiant. Je ne regrette pas du tout d'avoir laissé mûrir un peu ce test. Le jeu s'est avéré peu fréquenté et peu intéressant seul. J'en ai un peu marre des jeux qui ne vivent que lors des 2 premières semaines le temps que la hype passe. On veut du long terme! En achat groupé entre potes lors d'une promo, il vaudra assurément le coup et dévoilera tout son potentiel. A réserver aux groupes d'amis donc.

Strange Brigade Note XboxOrNot

sur 100

  • Humour
  • Bourré de clichés
  • Très joli
  • Un gros potentiel mal exploité
  • Ne force pas la coopération entre les joueurs
  • Trop facile, on veut avoir l'impression de risquer notre vie à chaque pas!
  • Multijoueur peu fréquenté
  • Voix off un peu trop décalée
  • Notre barême en détail
Goma
Par

Le petit dernier de GameOrNot, c'est Goma. On pense qu'il est là par passion. Mais détrompez-vous, sa véritable nature se dévoile quand on prend quelques secondes pour faire du verlan sur son pseudo. Goma. Mago. Il doit aimer les Doritos ! A moins que ce ne soit une alusion à sa magic' touch' ?

Commenter

Participer à cette discussion.