This Is the Police 2 - Flagrant délit de bon jeu !

Vous aimez l'ordre ? Vous pensez arriver à le maintenir sans y laisser votre âme ? Ou alors pensez-vous que tous les moyens sont bons ?

Vous avez déjà entendu ce genre de truc : « la vie de policier, c’est connu et mine de rien, il ne faut pas trop leur en demander ». Ce genre de phrases ignore la dure réalité du terrain et si vous trouvez ça facile, essayez de jouer à This Is the Police pour vous faire une idée. Si vous pensez alors que c’est plus facile à la campagne en étant le shérif d’une petite ville et bien This Is the Police 2 va vous faire changer d’avis. Du moins, c’est l’une des ambitions du titre (et il en a d’autres). Géante urbaine ou petite communauté, les rues ne sont pas toujours roses et vous allez devoir faire des choix. Mais le 1erchoix, le ferez-vous ? Ce choix est : dois-je me lancer dans l’aventure ?

"Tu vois la petite étoile là-bas? "

Si vous n’avez pas jouer à This Is the Police, un rappel des faits à lieu : Jack, à deux semaines de la retraite, doit fuir la ville accuser de tout un tas de trucs graves. Il se réfugie dans une petite ville de montagne et comme il a du bol, il loue à des malfrats… Du coup, il est arrêté lors d’une descente et coup de bol, il voit que Lilly, la shérif de la ville, a des difficultés à maintenir la loi. Il propose donc ses services car « entre policiers, il faut s’entraider ». Question intrigue, vous avez de quoi faire, c’est plutôt sympa dans l’ensemble mais il faut admettre que certains passages sont très bavards. Si c’est intéressant dans l’absolu, le vrai intérêt de This Is the Police 2 réside dans la gestion du poste de police.

Je garde ou je déclare ?

Comme dans le premier opus, vous avez vos troupes à gérer. Les menus sont plus clairs, moins lourdingues et nos troupes ont des forces et des faiblesses bien marquées. Ne demandez pas à « Ted » de courir après un suspect s’il est nul en vitesse. S’il est doué en négociation, il pourra sûrement convaincre le prévenu de se rendre. C’est le côté sympa du jeu, à chaque intervention, vous avez un petit mot à dire pour régler l’affaire. A vous de bien gérer vos ressources et de composer avec les humeurs de chacun. En effet, certains policiers aiment bien faire la fête, d’autres ne veulent pas travailler avec certains agents, etc. J’aime eu une agent qui refusait de bosser avec des policiers qui n’avaient pas un certain niveau. Du coup, sur une intervention spéciale, elle était seule et ça a été compliqué.

Je la joue gentil ou méchant flic ?

This Is the Police 2 propose en effet, des interventions spéciales qui viennent égayer les décisions classiques et les enquêtes. Dans ce mode, les capacités de vos agents sont à sélectionner et vous passez en mode « X-Com » pour arrêter les malfrats en mode stratégie au tour par tour. A vous de voir si vous allez arrêter ou « neutraliser » les malfrats. La réciproque est vraie également, si vous jouez les cow-boys, vos agents vont aller à l’hôpital ou même mourir. Placement, stratégie et rigueur seront demandés pour réussir. Et parfois, il faudra accepter le fait de battre en retraite pour sauver vos agents d’une mort certaine. Pas faciles, ces missions ajoutent du piment au jeu même si je regrette l’absence de tir de protection ou le fait que courir sur un gars pour le planter soit si efficace.

Cela dit, This Is the Police 2 se laisse savourer comme un bon polar. A chaque fin de journée, nous sommes tentés de nous dire : « allez, encore une journée » et d’enchaîner les heures de jeu l’air de rien.

L'heure est venue de passer un coup de balai dans cette ville !

This Is the Police 2 Note XboxOrNot

sur 100

  • La gestion des effectifs
  • Action à la X-Com pour certaines interventions
  • Gestion des forces et faiblesses de chaque policier
  • Ambiance polar
  • Interface un peu sommaire
  • Interventions un peu ardue par endroit
  • Notre barême en détail
Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !

Commenter

Participer à cette discussion.