TT Isle of Man: Ride on the Edge - Mieux motard que jamais !

Tiens, un jeu de bécanes et il n'est pas si mal. Bon, il n'est pas si bien pour autant...

Quand Riggs voit un jeu de course, en général, c’est pour lui. Quand il décline… Je me dis qu’il doit y avoir une raison comme « c’est un jeu de moto ». Quand il a dit que TT Isle of Man: Ride on the Edge était arrivé, j’ai senti que c’était pour moi. En plus, j’avais ouvert ma gueule : « C’est en rapport avec la course de l’Île de Man ? ». Bingo ! Me voici testeur du jeu en tant que "spécialiste" des jeux de bécanes sur One et aussi pour ma grande g…

Mais si, ça passe !

Le mode carrière est rapide à expliquer. Vous avez un contrat et vous voilà à choisir votre première bécane afin de participer à la grosse douzaine de circuits avec une vingtaine de moto par catégorie (Superbike ou Supersport). Je pensais que le side-car serait de la partie mais non… En gros, on fait des courses et selon nos classements, on gagne de la thune (dont est déduit des frais d’entretien de la bécane utilisée) pour faire d’autres courses et enrichir son garage. Pas de quoi se taper le cul par terre devant le mode carrière qui est sobre au possible. En terme de jeu de course, nous ne sommes pas dans un Forza mais on va dire que le jeu va à l’essentiel.

Je n'ai pas un peu pris du cul ?

Idem côté visuel. Ce n’est pas incroyable mais c’est décent. Ok, il y a un petit effet « flou » qui passe inaperçu avec l’impression de vitesse mais qui est tout de même présent. De même, on sent que les paysages invitent au voyage mais que le sens du détail n’est pas poussé. Cela dit, on apprécie les environnements constitués de petites routes de campagnes, de chicanes étroites et de belles lignes droites entourées de champs ou de forêts.

Le dernier à la plage roule en mobylette !

Côté gameplay, c’est là que le jeu s’en sort le mieux. Plusieurs vues possibles et si j’apprécie la vue à la troisième personne la plus éloignée, je dois dire que ce n’est pas elle qui rend le plus hommage au jeu. On y voit la rigidité de votre pilote. Pour vraiment apprécier le jeu, il faudra jouer en mode « devant la bulle » pour bien sentir la vitesse, les éléments qui se déchaînent ou la proximité du sol. Que vous soyez pro ou débutant, le jeu, à l’instar d’un Forza, vous propose tout un ensemble de réglages pour apprécier le jeu. Vous avez même cette fameuse aide au sol qui vous indique les bonnes trajectoires et les conseils en terme de vitesse avant tel ou tel virage. En boîte manuelle, c’est quand même dommage d’avoir le rapport « point mort » qui fait que l’on perd un poil de temps ou que l’on se vautre la première fois (si comme moi, vous n’aviez pas fait gaffe).

Ne faîtes pas ça chez vous !

Ainsi, les amateurs de bécanes ont un jeu sérieux pour se distraire. Loin d’être hyper complet ou d’avoir une grosse profondeur, il propose des sensations de courses plaisantes dans des lieux mythiques. Rien que pour le tracé de la Snaefell Mountain Course, on a envie d’y jouer. Un jeu comme on les apprécie sur le site, imparfait mais avec un certain plaisir de jeu.

C'est jour de marché aujourd'hui ?

 

TT Isle of Man: Ride on the Edge Note XboxOrNot

sur 100

  • La Snaefell
  • Gameplay
  • Sensations de vitesse
  • Peu de bécanes
  • Peu de circuits
  • Graphismes qui ne font pas illusions
  • Mode carrière léger
  • Notre barême en détail
Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !

Commenter

Participer à cette discussion.