Unravel Two - Une aventure à vivre en duo

Unravel Two fut une des surprises de l’E3 : annoncé le jour de sa sortie. Concept sympa surtout quand le jeu est bon !

Je n’avais pas aimé le premier Unravel. Pourtant, le jeu m’intéressait, par son côté mignon, ses graphismes impeccables et l’ambiance tristounette qu’il dégageait. Mais un petit essai sur le EA Access plus tard, je me suis dit « bon ok, c’est plutôt moyen en fait ».  L’annonce du numéro 2 fut une vraie surprise pour moi, et je ne m’attendais vraiment pas à un changement de concept. Unravel Two ressemble plutôt à un Inside ou un Limbo, en beaucoup plus coloré, et avec un gameplay cuisiné aux petits oignons pour la coopération à deux. Et pour le coup, c’est du très bon boulot.

On peut personnaliser nos personnages

Dans Unravel Two on dirige toujours Yarny, un petit personnage fait de fil de laine. L’aventure débute lorsque le fil qui l’attachait tout le temps à une pelote de laine dans le premier opus, se casse puis il fait la rencontre d’un autre personnage comme lui, dans la même situation. Et leurs fils se lient. Leur destinée est donc liée à ce fil de vie. Et c’est une super idée de gameplay. On peut jouer en solo bien entendu, on pourra jongler entre les deux personnages pour avancer, mais l’essence du titre, c’est la coopération. Un des meilleurs jeux de plate-forme en coopération que j’ai essayé. Le jeu n’est pas frustrant, tout en étant malin avec quelques énigmes bien trouvées. Il faudra utiliser le fil qui nous lie pour se balancer et faire des sauts très longs ou pour agripper son copain en haut d’un rocher par exemple. A ce titre, le level design est très bien travaillé, avec de bonnes trouvailles pour pouvoir jouer à Tarzan avec une liane en laine (note de Korganor : pas facile de dire « liane en laine » très vite).

Attention j'ai chaud au cul

Graphiquement parlant le jeu est magnifique, avec des décors photo-réalistes de toute beauté. C’est toujours impressionnant de voir les animations de nos personnages au milieu de ces tableaux qui semblent prendre vie. Vraiment magnifique. La bande son n’est pas transcendante mais la musique accompagne bien les événements, et les scènes d’action. Un bon boulot global au niveau de la réalisation. Entre des graphismes au top, une bande son qui tient la route et un gameplay qui frôle la perfection, vous allez vous demander pourquoi j’ai pas foutu 85 à ce jeu ?

On ne fait qu'un

Et bien le truc qui m’empêche de dire que ce jeu est un indispensable est le fond et pas la forme. Le titre nous raconte une histoire de deux gamins, frères ou amis, je n’ai pas compris, qui semblent être toujours en conflit avec un adulte ou la police ou des ouvriers. Vous me direz « les pauvres gosses » oui je veux bien mais ils font connerie sur connerie, genre foutre le feu à une forêt ou casser des trucs dans un entrepôt. A un moment, je veux bien qu’on nous raconte que l’amitié nous lient dans la difficulté, mais cela donne plutôt l’impression que ce sont deux sales gosses qui ont des problèmes de comportement et qu’il faudrait calmer avec deux claques dans la gueule. Je n’ai pas trop compris le message du jeu pendant que je jouais. Je me rattachais plus au plaisir de jouer, au fait que je pouvais jouer avec ma compagne qui ne maîtrise pas trop les jeux vidéo mais qui s’amusaient quand même, et que globalement le titre est magnifique à regarder. Les petites scénettes au second plan avec les personnages teintés de brouillard censés bouleversifier ma vie étaient juste un prétexte à mes yeux. Et si au bout des 6/8 heures de jeux, les développeurs n’avaient pas mis un petit texte pour expliquer que l’amour qui nous lient ne tient qu’à un fil, je me serai demandé si Yarny et son pote n’étaient pas des petits délinquants en puissance.

Des ennemis à éviter

Dans tous les cas, malgré ce défaut de « scénario » qui fait que le fond de Unravel Two est plutôt bancal à mes yeux, la forme est parfaite. Si on retient juste la partie « jeux vidéo », c’est un très bon titre que je conseille fortement en coopération, même avec votre enfant ou votre moitié. Un plaisir assuré. Bravo pour cette petite merveille.

Unravel Two Note XboxOrNot

sur 100

Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.

Commenter

Participer à cette discussion.