Wargroove - Groovy Baby ?

Et si Advance Wars avait un fils...

Entre deux jeux de bourrins, nous nous adonnons à la stratégie. Avec l’arrivée de Crackdown 3, Riggs voulait surtout avoir les mains libres pour ne pas partager. Pour m’occuper un peu, il m’a donc mis Wargroove dans les mains. Il a eu le nez fin le chef puisque ce jeu semble proche d’un de mes amours vidéoludiques : Advance Wars !

Il y a du monde ici !

Les plus anciens savent de quoi je parle puisqu’ils ont dû connaître de près ou de loin ce chef d’œuvre de la Gameboy Advance ! De la stratégie au tour par tour riche en possibilités et agrémenté de personnages cultes ! C’était tellement génial, que je lançais des missions multi tout seul (je jouais tous les commandants) ou que je refaisais à l’infini certaines missions !

Editeur de missions pour les fans !

Dans Wargroove, on reconnaît les cases, les terrains et le côté production de sa source d’inspiration. Il est aisé de reconnaître la prise de ville, les commandants spéciaux et le positionnement des troupes. Cela dit, Wargroove apporte une touche heroic fantaisy que n’avait pas son aîné. Dans le mode histoire, vous allez diriger divers héros qui seront aussi des généraux émérites. Un bon moyen de se familiariser avec le gameplay et de s’attacher aux personnages. Treize généraux et autant de style à adopter. Soigner vos troupes ou lever une armée de squelettes sont autant de possibilités qui s’offre à vous. Chaque unité aura ses forces et ses faiblesses. Ainsi des lanciers seront top pour stopper la cavalerie et deux unités de lanciers ensemble pourront faire plus de dégâts aux autres troupes. Mais vos pauvres lanciers seront bien démunies contre des mages ou des archers. Et cela, même en se plaçant sur un terrain favorable.

Il a l'air d'envoyer du pâté, je le recrute !

A vous donc d’étudier le terrain et de placer vos troupes avec intelligence. De même, ne manquer pas d’affaiblir vos ennemis en prenant des villes qui auront pour effet de réduire ses ressources tout en augmentant les vôtres. Vous l’aurez compris, il y a de quoi rigoler dans Wargroove et l’air de rien, nous enchaînons les parties. Visuellement, le titre est plutôt sympa sans casser trois pattes à un lancier. C’est gentil, c’est lisible et cela fait le taf.

Si les missions auront de quoi vous amuser avec le mode libre, ne manquez pas non plus l’éditeur de niveau qui ira ajouter du challenge pour vos parties solo ou multi. Wargroove est donc un titre de stratégie qui plaira aux amateurs.

Ma porte en bois apprécie moyen...

 

Wargroove Note XboxOrNot

sur 100

  • Mode éditeur
  • Histoire qui prépare bien aux subtilités du jeu
  • Système de jeu
  • Placement des archers pas toujours top
  • Déplacement des troupes parfois fastidieux
  • Notre barême en détail
Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !

Commenter

Participer à cette discussion.