Where the Bees Make Honey - Qui veut la peau du lapin de ce jeu ??? Moi !

Attention, voici un OVNI ! Et un jeu pourri accessoirement…

Rien que le titre du jeu est chelou : Where the Bees Make Honey. On se dit que c’est un remake de Maya l’Abeille bah en fait non. On commence le jeu dans l’open-space d’une entreprise. On est dans la peau de Sunny, qui déprime au taf et se pose des questions sur sa vie. Enfin c’est ce que j’ai compris. Et puis là, on part dans un délire complet.

Puzzle game?

On enchaîne des phases de jeu « émouvante » où on se retrouve dans des souvenirs de l’enfance, mais de manière chelou : par exemple, il y a un passage où on se retrouve dans la peau d’un lapin qui cherche sa mère. Ou encore, dans la peau d’une voiture radiocommandée. On passe du coq à l’âne, du lapin à la tuture. Sympa ? Oui si le gameplay tenait la route. Franchement le passage en lapin… Une de mes pires expérience de gameplay pour de la simple plate-forme 3D. Injouable et énervant... Le reste n’est pas beaucoup mieux. Mention spéciale pour le passage dans une rue pendant un Halloween, un truc chelou encore une fois…

Monster Truck 2019 ???

Et puis entre deux niveaux bizarres, on se tape un puzzle-game en 3D isométrique où on doit faire pivoter le monde pour se déplacer et récupérer les objets en surbrillance. Le cœur du jeu : oui il existe 4 niveaux comme cela. Et c’est tellement compliqué qu’on les plie en 1 minute chacun. Bref, je ne comprends pas l’intérêt de Where the Bees Make Honey. A la fin du jeu, on choisit de répondre au téléphone ou non et puis GENERIQUE DE FIN. Oui je vous ai spoilé, car bon… cela change quoi à votre vie ?

TROP DUR

Where the Bees Make Honey est un titre bizarre mais surtout inutile et mal réalisé. Fuyez moi ce machin, vous gagnerez en espérance de vie.

Where the Bees Make Honey Note XboxOrNot

sur 100

Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.

Commenter

Participer à cette discussion.