World of Warships : Legends - Il a coulé mon porte avion!

Touché coulé vient de prendre une toute autre ampleur. Torpille lancée!

World of Warships est sorti en 2015 sur PC. C'est estampillé Legends qu'il vient nous ouvrir de nouvelles possibilités stratégiques sur Xbox ONE en 2019.

Il aura fallu le temps à Wargaming.net pour nous sortir leur nouveau bébé sur nos consoles. Mais il faut dire que ces petits gars là sont déjà bien occupés, en effet, c'est la même équipe qui est à l'origine de World of Tanks et de World of Warplanes. Donc autant le dire, la guerre n'a plus de secret pour eux.

Les bateaux sont tout simplement magnifiques.

Le jeu se veut MMO, mais pas forcément comme tout le monde l'entend. Il s'agit ici d'un jeu offrant une progression sur le long terme avec des parties regroupant de nombreux joueurs. C'est du MMO mais pas du monde persistant, je préfère éclaircir ce point.

Il est possible de jouer contre des bots et contre des joueurs. Dans les deux cas, vous n'aurez aucun problème à trouver une partie et à les enchaîner comme des bonbons. C'est une énorme plus pour le jeu car des jeux multi sympas, sur Xbox Or Not, on en voit passer des dizaines et rares sont ceux qui arrivent à attirer une communauté suffisante permettant d'enchaîner les parties quelque soit l'heure.

Toi mon gars, tu vas boire la tasse.

World of Warships propose un gameplay très arcade qui ne demandera que quelques parties pour être assimilé. Le hud est très adapté aux joueurs réguliers mais pas ultra assidus pour autant, tous les boutons sont précisés à l'écran, tout est fait de manière à se remettre dans le bain sans souci après une certaine période d'absence sur le jeu. Encore un gros plus pour le jeu, cela le rend très accessible.

Il faudra cependant s'investir pour maîtriser son vaisseau à la perfection. Easy to play, hard to master comme on dit et on aime ça car cela valorise d'autant plus le temps que les joueurs pourront y investir.

Les bateaux sont nombreux et tous améliorables.

Le jeu est beau et fluide. Les bateaux sont merveilleusement bien modélisés même si nous avons finalement peu l'occasion de les voir de près. J'aurais vraiment aimé pouvoir visiter l'intérieur des navires mais là... Je rêve les yeux ouverts. L'ambiance sonore est bonne, pas exceptionnelle mais suffisamment dans le ton pour être réaliste et aiguiser nos sens lorsque ça pète de partout pas loin de nous et qu'on sert les fesses en attendant de voir où ça va tomber.

Les améliorations impliquent également des choix à faire.

La progression est bien pensée bien qu'un peu lente à mon goût. Les optimisations sont légion mais elles coûtent une blinde en monnaie du jeu. Et Free to play oblige, l'argent du jeu est bien trop étroitement lié à l'argent réel... Bien que rien ne soit obligatoire pour profiter du plaisir que le jeu a à offrir, les joueurs manœuvrant les navires les mieux équipés auront bien évidemment un avantage. Il conviendra au joueur occasionnel ne désirant pas se ruiner de s'investir dans un ou deux navires et pas plus.

Comment dire... J'ai tout déchiré. En toute modestie, je suis un dieu vivant, mon équipe me doit tout.

Le côté fun quasi immédiat du jeu est très agréable, mais on ne peut s'empêcher de s'imaginer ce qu'il aurait pu être si le gameplay avait penché un peu plus vers la simulation. Cela aurait été tout bonnement jouissif, mais World of Warships aurait perdu une grosse partie de sa communauté. Ne vous attendez donc pas à une réalisme de malade dans le maniement des armes à votre disposition. L'équilibre trouvé par Wargaming.net semble être le bon.

Et glou et glou et glou...

World of Warships est très arcade et cela contribuera certainement à son succès. Très abordable, il saura se créer rapidement une communauté de marins occasionnels. Sa gratuité aidera également. A tester.

World of Warships : Legends Note XboxOrNot

sur 100

  • Une communauté bien présente
  • Parties courtes et stratégiques
  • Modélisation des bateaux
  • Coût des améliorations
  • Gameplay un peu simpliste
  • Notre barême en détail
Goma
Par

Le petit dernier de GameOrNot, c'est Goma. On pense qu'il est là par passion. Mais détrompez-vous, sa véritable nature se dévoile quand on prend quelques secondes pour faire du verlan sur son pseudo. Goma. Mago. Il doit aimer les Doritos ! A moins que ce ne soit une alusion à sa magic' touch' ?

Commenter

Participer à cette discussion.