Yonder : The Cloud Catcher Chronicles - Breath of the farm !

Link débarque sur One et devient fermier !

Paie ton titre à rallonge : Yonder The Cloud Catcher Chronicles ! Du coup, je fais faire simple et court comme beaucoup avec jeu : Yonder ! Comme souvent, c’est le genre de jeu dont vous ne voyez pas la pub, dont aucun site ne parle et pourtant, il pourrait bien être plus sympa qu’un certain nombre de AAA qui croule sous les promo, les events et autres tours en jet ski volant avec hot-dogs !

Il manque juste la musique du coffre !

Dans Yonder, vous êtes un orphelin ! Abandonné à votre naissance avec pour tout cadeau une boussole magique, vous êtes maintenant assez grand pour retrouver les vôtres. Dans Yonder, les personnages ne sont pas des violents ! S’ils ont fait ça, c’est parce que les ténèbres rodaient. C’était pour vous protéger. Comme vous n’avez pas de pot dans la vie, votre bateau se crash, un esprit chelou vous dit qu’il croit en vous et de vous démerder avant d’enfin rencontrer un village amicale qui va vous faire faire toutes les tâches ingrates du coin. Il faut croire que vous seul pouvez tout faire dans le coin. A en voir le scénar’ et vos premiers pas dans le royaume des herbes, l’analogie avec un certain Zelda peut se faire. Sauf qu’ici, vous n’êtes pas sommé de vous battre et que comme vous n’êtes pas un gros studios, personne ne connaît votre jeu et personne ne dira « culte, génial, 20/20 ».

Un arbre qui brille, capte t-il le wi-fi le Mojo local ?

Cela dit, il faut admettre que le jeu n’est pas vilain avec ses couleurs, sa météo et ses cycles jour/nuit. C’est vrai que l’on ne croule pas sous les détails et les choses à faire au début mais c’est plutôt correct. Le lever du soleil après une nuit de pluie fera son petit effet.

Pour le gameplay, nous sommes à peace&love land ! Pas de baston, de monstres dégueu et de menace fantôme ! Ici, vous êtes un gentil gars dans un gentil monde et votre but dans la life est de réunir des matériaux, d’explorer et de construire des trucs ! Un peu Dragon Quest Builder sans les Dragons et les squelettes ! Vous voilà donc à couper des arbres, casser des cailloux et à pas mal glander. C’est rien de le dire car votre boussole à la con, elle indique juste le lieu du PNJ ou de la livraison. Le reste, c’est à vous de le trouver en zonant. Au début du jeu, il va falloir explorer, explorer et encore explorer pour avoir les outils, découvrir les lieux sympas et redorer un peu le moral des habitants.

Look à la Inkling ?

Yonder est sympa mais il faut y passer du temps pour bien trouver ses marques car il ne fait rien pour vraiment vous aider. Certes, vous ne pouvez pas mourir mais il pourrait nous dire où trouver quelques trucs au début du jeu. Cela dit, l’atmosphère est sympa et c’est un jeu qui relaxe petits et grands. Une bonne surprise pour les explorateurs en herbe.

Epona ?

Yonder : The Cloud Catcher Chronicles Note XboxOrNot

sur 100

  • Ambiance
  • Météo au top !
  • Graphismes !
  • Système d'inventaire
  • Le jeu nous laisse un peu perdu par endroit !
  • Notre barême en détail
Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !

Commenter

Participer à cette discussion.