Agatha Christie - Hercule Poirot : The First Cases - Pourtant je voulais t'aimer

Sans exagération aucune (bien évidement, vous connaissez notre sens de la mesure sur Xbox (Or Not) je vais vous raconter pourquoi ce jeu d’enquête m’a brisé le cœur.

Découvrez les premières enquêtes du détective légendaire Hercule Poirot. Agatha Christie - Hercule Poirot : The First Cases est un jeu d’enquêtes pour les enquêteurs en herbes, et sur le papier, il est pour tous les âges, donc attrapons notre loupe et partons sur les traces de cet illustre enquêteur.

Bien, vous voilà dans les habits d’Hercule Poirot, un Hercule qui s’ennuie ferme à la campagne et qui vient d’être appelé pour un vol de bracelet. Sans rien dévoiler de la conclusion, on comprend vite que l’accusée n’est pas la coupable et que les vilaines dames sont de vraies tyrans.

Il faut arrêter l'autobronzant 

Ce que l’on comprend assez vite du fonctionnement du jeu : on doit se promener pour inspecter les lieux et trouver des indices, parler aux différents personnages afin de faire avancer l’enquête et confirmer des suppositions. L’enquête 1 est assez simple mais on se heurte déjà au gros problème du jeu. Son gros problème réside dans le menu : résolution des énigmes. Comme pour ce bon jeu Agatha Christie : The ABC Murders, il faut faire un lien entre ce que vous avez constaté ou appris afin d’en faire ressortir des hypothèses. Ce système testé et approuvé est plutôt sympa, cela permet de vraies réflexions et de faire évoluer le jeu en fonction de vos déductions. Donc le problème n’est pas sur l’idée mais sur la logique.

Suivre les points

Ici, créer des liens est inutile, fastidieux et on a l’impression que le jeu nous prend pour un débile. C’est fâcheux moi qui aime les jeux intelligents … Mon petit cœur saigne. On doit faire des liens entre deux phrases qui veulent dire la même chose ou au mieux on fait des liens sur une banalité affligeante alors qu’on a très bien compris où le jeu nous amène. Ce qu’on veut dans un jeu d’enquête s’est réfléchir, pas jouer au petit bonheur la chance ou au perroquet. On veut être un peu surpris, un peu dans la réflexion et se laisser entrainer dans une ambiance bien pensée.

Cela doit être long à faire le ménage ici

On aimerait aussi une fonction de sauvegarde digne de ce nom. Pour ceux qui nous lisent, ils doivent savoir que j’ai une sainte horreur de refaire ce que j’ai déjà fait (oui les die and retry sont mes pires ennemis) et ici malheureusement la sauvegarde automatique est à la retraite, quand est ce qu’elle fonctionne ? Pourquoi là elle fonctionne et pas à un autre moment ? Mais pourquoi n’a-t-elle pas sauvegardée mes 30 dernières minutes de jeu ? C’est exaspérant de devoir refaire quand on a laissé le jeu en pause et que cela n’a pas été sauvegardé. Je préfère un bon vieux bouton « sauvegarde » que devoir compter sur une fonction bancale.$

Vous nettoierez le tapis après monsieur

Donc 5 points pour l’ambiance victorienne bien rendue, la jolie lumière, les personnages bien dans leurs rôles etc.  Mais -5 pour la sauvegarde « automatique » et -20 points pour cette partie de déduction vraiment loupée. Sinon que dire… Les enquêtes avaient un bon sujet, les personnages sont sympas, le graphisme est chouette… Tout était réuni sur le papier pour plaire au fanatique de cette époque comme moi. Toi mon jeu chouchou, j’aurais aimé t’aimer si tu n’avais pas été mal abouti.

En bref, je sèche encore mes larmes en écrivant ce test et je regarde en biais la jaquette du jeu qui aurait dû tant me plaire. Reste un espoir, un mince espoir mais je m’y accroche pour ne pas sombrer… Est ce que le Second Case saura apprendre de ses erreurs.

Agatha Christie - Hercule Poirot : The First Cases Note XboxOrNot

sur 100

  • Ambiance victorienne bien réussie
  • Une fonction sauvegarde automatique peu fiable
  • Des liens à faire dans les menus déductions bien nuls
  • Des joueurs un peu rigides
  • Notre barême en détail
Cirriana
Par