Age of Wonders : Planetfall - Gestion dans l'espace

Age of Wonders : Planetfall, la colonisation spatiale ultra complète.

Bon dieu qu'il était difficile ce test. Pfiou j'en ai encore quelques gouttes qui perlent sur mon front. Mais le jeu en valait la chandelle. Age of Wonders c'est quelque chose à part. Lent à démarrer, peut être même un peu relou dans les premières heures, il prend petit à petit son envol et ne s'arrête jamais.

C'est comme une grosse malle remplie de bonbons avec un cadenas pour la sceller. T'en chies comme jamais pour péter le cadenas, mais une fois que la malle est ouverte, c'est jour de fête tous les jours de l'année.

Chaque colonnie a sa propre gestion approfondie.

Age of Wonders : Planetfall est jeu qui rentre dans la même catégorie que le célèbre civilisation mais offre tout de même une vision militaire plus poussée.

La gestion sur console c'est beaucoup trop rare car on dit souvent que le pad ne se prête pas au genre mais le cador en la matière, civilisation est disponible sur console dans ses différentes versions et il fait sa bien. Pareil pour XCOM, j'expliquerai la référence plus tard, qui a trouvé son public sur console et qui excelle sur ces supports.

Un jour toutes ces terres seront miennes.

Age of Wonders : Planetfall tente le coup et fait mouche. L'interface a été complètement revue pour convenir aux contrôles à la manette et on ne peut que constater à quel point c'est réussi. Age of Wonders n'est pas un RTS, c'est un jeu au tour par tour, cela facilite peut être les contrôles. Mais il est d'une profondeur et d'une richesse rarement vue dans un jeu de gestion sur Xbox ONE.

Si cela joue malheureusement contre lui pour les premières heures de jeu, c'est pourtant assurément sa grande force. En effet, le didacticiel du jeu est fastidieux mais nécessaire, tout, absolument tout nous est expliqué de manière à ce que l'on ne soit pas perdu pour le reste de l'aventure. Cela veut dire qu'à chaque nouveau menu ouvert, on se tape une pop up de dialogue avec 3 pages à lire. Mais il ne faut rien, absolument rien zapper. Sinon vous passerez à côté du jeu.

Il faut prendre un peu sur soi et s'investir dans les 5 premières heures de jeu qui n'auront rien de folichon. C'est normal pour un jeu aussi riche, la période d'apprentissage est un peu rude. Mais une fois à l'aise avec les différents concepts du jeu et les nombreux menus, vous vous rendrez enfin compte que tout cela est super bien fichu et permet de prendre beaucoup de décisions en seulement quelques boutons. Le tout est intelligent et bien pensé mais le problème c'est que les joueurs allergiques aux menus dans des menus dans des menus ne pourront pas toucher Age of Wonders : Planetfall sans risquer de faire une crise cardiaque sur le champ.

Le début de partie est riche en possibilités.

Le jeu commence avec un équipage humain qui visite une planète sujette à des phénomènes étranges. L'équipage pourra fuir cette planète mais pas à la vitesse de la lumière ce qui obligera tout le monde à passer en sommeil artificiel pendant 197 ans. A leur réveil, rien n'est plus comme avant. A commencer par le fait que l'on puisse choisir de changer de race pour la compagne dès cet instant.

Mais quelque soit la race, il vous faudra explorer et conquérir les différentes planètes, que ce soit par la force ou non. L'aspect militaire est tout de même très mi en avant dans Age of Wonders : Planetfall, j'en viens à me demander si il est possible de finir le jeu sans faire une seule bataille, j'en doute. A la manière d'un civilisaition, nous devrons conquérir de nouveaux territoires ou les prendre à l'ennemi. Les ressources de ces territoires pourront être exploitées à notre avantage pour évoluer toujours plus loin.

Les héros peuvent être améliorés et peuvent mourir définitivement.

Rencontrer des armées ennemies déclenchera des batailles automatiquement si elles font partie d'un camp hostile. Ces batailles peuvent être gérées de manière automatique par la console en deux temps trois mouvements ou être jouées manuellement par le joueur.

Dans ce dernier cas, le jeu passe en mode champ de bataille presque sans chargement. On se retrouve avec les unités composant notre escouade au milieu d'un décors 3D qui a toute son importance. Ce mode de jeu est très comparable à XCOM, moins complet certes, mais il est à lui tout seul bien mieux fichu que certains jeu tactiques que j'ai pu tester pour XboxOrNot. Donc quand on sait que ce mode de bataille n'est qu'une petite partie de Age of Wonders : Planetfall, ça fait réfléchir.

Les arbres d'évolutions sont très complets.

Nos unités pourront se déplacer, tirer, se mettre à couvert, se mettre en position défensive, utiliser certaines habilités spéciales débloquées en fonction de votre progression dans les arbres d'évolution. Bref, c'est d'une telle cohérence avec le reste du jeu que c'est un régal de jouer chaque bataille. Les tacticiens les plus fins arriveront très probablement à tirer un avantage de ce mode en gagnant des combats qui paraissaient perdus d'avance et qui auraient probablement été une échec en résolution automatique.

Sachez enfin que chaque perte d'unité est définitive. Les unités construites en colonie peuvent être reconstruites donc ce n'est pas très gênant pour elles c'est sûr. Mais pour les héros, ça fait mal de les voir partir d'autant plus qu'ils peuvent être améliorés et gagnent de l'expérience et des points de compétence à attribuer dans des facultés toutes très intéressantes pour leur escouade.

Les batailles peuvent impliquer de nombreuses unités.

La durée de vie du jeu est colossale. La campagne est longue et intéressante et propose à elle seule des possibilités illimitées. Mais plus vous avancerez dans le jeu, plus vous aurez de choix de races pour le début de partie. Chaque race ayant bien évidemment ses propres conditions de départ, forces et faiblesses. C'est du lourd. Les joueurs qui rentreront dans le jeu à 100% resteront scotchés dessus plusieurs centaines d'heures. J'ai bien dit plusieurs centaines d'heures, ouais ça surprend.

Les combats se jouent à la XCOM.

Age of Wonder : Planetfall est une mine de plaisir inépuisable pour qui aime les jeux du genre. Ultra complet, avec une replay value de fou, c'est le genre de jeu en mode diesel, mais une fois les interfaces assimilées et les règles du jeu bien comprises, croyez moi vous serez partis pour des heures de jeu à n'en plus finir.

Exceptionnel!

Age of Wonders : Planetfall Note XboxOrNot

sur 100

  • Peu de chargements
  • Ultra complet
  • Gestion sur console
  • Les combats façon XCOM
  • Nécessite une période d'apprentissage de plusieurs heures mais une fois ce cap passé, c'est de la folie
  • Beau
  • Pas de voix en français
  • Notre barême en détail
Goma
Par

Le petit dernier de GameOrNot, c'est Goma. On pense qu'il est là par passion. Mais détrompez-vous, sa véritable nature se dévoile quand on prend quelques secondes pour faire du verlan sur son pseudo. Goma. Mago. Il doit aimer les Doritos ! A moins que ce ne soit une alusion à sa magic' touch' ?

Commenter

Participer à cette discussion.