art of rally - Pour l'amour du rallye

J'avais oublié que le rallye était si beau !

Cela faisait un moment que art of rally me faisait de l'œil et j'attendais avec impatience sa sortie sur les consoles Xbox. Et une fois le pad en main, je dois avouer que j'ai eu du nez. Oui, art of rally est une petite merveille dans son genre. Cela faisait bien longtemps qu'un jeu de rallye ne m'avait pas autant amusé.

On a envie de partir en vacances!

Déjà, la première chose qui saute aux yeux, c'est le cas de la dire, avec art of rally, c'est qu'il est beau. Très beau même. La direction artistique est magnifique. Les effets de lumière sont dingues. Les jeux en low poly quand c'est maitrisé, il n'y a pas à dire, ça claque. Tous les développeurs indépendants peuvent mettre une image de art of rally sur leur frigo pour se booster et croire en eux-mêmes. On peut faire des jeux magnifiques avec un petit budget, une petite équipe et surtout beaucoup de talents et d'envies. Petite parenthèse, j'ai testé, il y a quasiment 4 ans, le précédent jeu de funselektor, à savoir Absolute Drift. Et je n'avais pas vraiment kiffé. L'évolution entre les deux jeux est dingue à mes yeux. Bref, fin de la petite parenthèse.

Attention ça va glisser

D'ailleurs, art of rally mériterait d'avoir des majuscules de son nom : Art of Rally. Il les mérite. En effet, dans ce titre, on va pouvoir passer en revue toute l'histoire du rallye. On retrouve les différents catégories, et les voitures phares de la discipline. Ok, il n'y aucune licence, mais on s'en fout, on reconnait très facilement les bolides dont ils sont inspirés. Le titre nous propose 6 environnements différents : Finlande, Allemagne, Japon, Sardaigne, Norvège et Kenya. Il faut savoir que ce sont pour chacun, une map entière et plutôt grande pour ce genre de titre qu'on peut visiter en mode exploration. Un bon point. Dans ce mode, pas de chrono, pas de prise de tête, on pilote pour le plaisir, en essayant de trouver des objets. Comme dans les bons vieux Tony Hawk, il faudra par exemple trouver les 5 lettres du mot RALLY pour débloquer l'environnement suivant. Il y a également des points "photo", des cassettes audio pour débloquer une nouvelle bande son, ou encore le Fort Transit de Dune Casu le créateur du jeu. Une bonne idée pour profiter de ces environnements superbes, du level design remarquable et en plus, la cerise sur le gâteau, on peut choisir la météo : nuit, neige, soleil du matin... Et le jeu est toujours beau!

Des plans de toute beauté

Le gros du morceau dans art of rally est tout de même d'enchainer le mode carrière en parcourant les années fortes de la discipline. Au fil des années, on va prendre du galon, jusqu'à atteindre le fameux groupe B qui fut enterré car jugé trop dangereux et surtout trop mortel. On aura même le droit au groupe S qui n'a pas vu le jour en compétition mais ce n'est pas grave, les constructeurs étaient prêts avec leur bolide léger et rapide. Outre le mode carrière et le mode exploration libre, on retrouve un classique contre la montre, un mode rallye personnalisé où on peut choisir... Le rallye qu'on veut faire, et enfin des évènements en ligne quotidien et hebdomadaire. C'est "le mode multi" du jeu : chaque jour et chaque semaine, de nouvelles épreuves où il faudra essayer d'avoir le meilleur temps pour atteindre le haut du classement.

Ho un moulin!

Le gameplay est un mix parfait (à mes yeux) entre l'arcade et la simulation. Attention, j'ai dit le mot "simulation" mais on est très loin de la simu de rallye même si en désactivant quelques aides, on s'en approche un peu. Dans les faits, art of rally est très facile à prendre en main, on ne va pas galérer à finir une spéciale. Il faut comprendre comment jauger l'accélérateur, le frein et le frein à main, et globalement ça ira. Je suis loin d'être un expert en jeu de rallye, sans doute pour cela que les WRC me frustrent vite, mais ici, je me suis amusé. Par contre, la marge de progression est énorme, et pour faire des chronos de malade et truster les meilleurs temps mondiaux, il va falloir faire preuve de doigté. Surtout que chaque voiture a son propre tempérament. Une propulsion puissante et légère sera beaucoup plus difficile à canaliser qu'une traction intégrale plus lourde. Un petit mot sur la caméra du jeu qui prend un peu de hauteur (on peut la régler dans les options) ce qui nous permet d'anticiper les courbes et de profiter du paysage. Un bon point pour moi mais cela peut perturber les joueurs habitués à une vue plus classique.

Je suis devant la fumée

Bref, je n'ai pas beaucoup de choses à dire de mal sur art of rally. La direction artistique fait mouche à tous les coups. On a envie de s'arrêter pour prendre des photos. Et pourtant, la modélisation ne vole pas bien haut. Mais, traverser des plaines du Kenya à tout allure alors que des zèbres ou autres éléphants broutent tranquillement sur le bas côté, cela fait son petit effet. J'en remet une couche sur les effets de lumière qui sont vraiment très réussis. Le soleil rasant, les ombres, les couleurs changeantes, franchement c'est magnifique. La nuit, la route est éclairée par nos phares, on se sent vraiment seul dans la nature. La bande son tient la route : les bruitages sont réussis et la musique sans être transcendant arrive à mettre dans l'ambiance pour chiller dans les décors. Pour chipoter, je note tout de même qu'il y a du clipping dans le décor au niveau de la végétation principalement qui a tendance à popper au loin. Mais c'est vraiment pour dire un truc.

Le public en hommage en mode Mii

Ni vu, ni connu, art of rally déboule et met un coup de pied dans la fourmilière des jeux de rallye. C'est à mes yeux le meilleur jeu du genre. Il est beau, fun, prenant, jouable. Le contenu est solide. Alors ok, il n'y a pas de vrai mode multi-joueurs, mais d'un autre côté, c'est logique car on parle de rallye, et dans cette discipline, notre concurrent, c'est le chrono. En plus, pour ne rien gâcher, il est disponible day one dans le Xbox Game Pass. Vous n'avez aucune excuse pour ne pas le lancer. En tout cas, pour moi c'est une réussite et un titre qui mérite d'être connu. Encore bravo funselektor pour cette petite perle à 4 roues!

art of rally Note XboxOrNot

sur 100

  • Direction artistique à tomber
  • Effets de lumière somptueux
  • Gameplay accessible mais technique
  • Contenu conséquent
  • Le mode exploration
  • La végétation qui poppe au loin
  • Notre barême en détail
Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.