Assassin's Creed Valhalla - Le Siège de Paris - Un DLC magique ?

Découvrez quel autre grand nom a rejoint Paris cet été !

Voici le second DLC pour notre "AC Valhalla". Vous allez me dire que j'ai râlé dans mon test mais que je m'obstine à y jouer. Oui, car déjà le jeu avait une très bonne note (79) donc j'avais pris quand même du plaisir. Le jeu a des paysages qui me rendent ding ding dong et c'est un peu l'un de mes jeux fil rouge comme j'aime à le dire. Après un premier DLC sur l'Ireland (70) et ses druides, nous voilà en Francia avec comme ligne de mire : Paris ! Un retour à Paris gagnant pour notre assassin ? 

Livraison spéciale ! 

L'épisode à Paris (le 5ème) n'est pas mon préféré malgré ses décors. Le jeu était pour moi un épisode de transition dont le gameplay était plus efficace dans le Syndicate. Mais tout ça, c'était des siècles après notre viking. Alors que je glandais tranquillou chez moi, deux émissaires me proposent de piller Paris. Pas hyper motivé, ils ont dû m'expliquer la menace du roi des Francs : Charles le Gros pour que je bouge mon joufflu hors d'Angleterre et que j 'aille voir ce qui se passe dans le royaume des Carolingiens. 

Charles le Gros est bien... Gros ! 

C'est bien tout le truc de ce Siège de Paris. Eivor ne veut pas se battre, il ne veut pas être là et il va occuper les 3/4 de son temps a vouloir éviter ce que l'on sait tous : le Siège de Paris. J'ai rarement vu un héros aussi peu motivé à faire ce que l'on attend de lui à part peut-être le héros de Final Fantaisy XV et sa glande en bagnole. Cela dit, il reste quelques trucs sympas comme Odo le comte de Paris. Le personnage était saccagé dans la série Vikings mais ici, il a la classe. Charles le Gros est un personnage intéressant qui se révèle tout au long du récit. Mais des personnages comme Richardis ou encore le fils de Charles sont plutôt pénibles. 

Encore des bouchons en porte de Paris ! 

Puisque j'en parle, ce DLC introduit les rats et les rats parisiens sont des petits enfoirés immortels capables de tuer votre héros en 10 secondes. Vous pouvez juste les faire fuir ou les bloquer mais pas question de lutter. Puisqu'on en parle de lutter, le DLC s'adresse à des personnages de niveau 200 mais les boss sont niveaux 300. Cela dit, si vous avez un(e) Eivor dans les 200 quelque chose, ça passe sans soucis car comme je l'ai dit, votre plus grande menace viendra des rats. 

Mes pires ennemis ! 

Côté nouveauté, on a donc une partie de la Francie (nom du territoire de l'époque) qui comprend Paris, les régions alentours en version miniature puisque Paris-Chartres à cheval prendra 5 minutes ! Un territoire globalement joli mais plat sans trop de truc à faire. La campagne en mode repos loin des falaises Irlandaise. Paris demeurera tout de même intéressante pour sa verticalité et le fait qu'elle soit construite en strates sur les ruines de Lutèce. 

Côté nouveauté, les assassinats et quêtes guidées viennent à nous et je n'ai pas accroché. Je préfère la liberté habituelle pour atteindre mes objectifs même si faire tomber du mobilier pour tuer une cible m'a fait sourire. Idem pour les quêtes annexes ou les activités d'infamie. Rien de très excitant et les activités d'infamie sont des mini quêtes où il est plus longs d'aller sur place que de la faire. Côté quêtes annexes, petite exception pour le tombeau secret des assassins où la récompense m'a donné une petite larme mais c'est peut-être parce que j'aime bien les objets coupants. 

Soirée coquine dans les catacombes ? 

Puisque l'on parle de couper, parlons de la nouvelle arme introduite par le jeu : la faux. Une arme à deux mains rigolote qui saura se faire une place sur le champ de bataille. Idem pour les nouvelles capacités d'Eivor liées aux poisons ou aux rats et qui seront sympa pour pimenter les phases de jeu. 

Cela dit, le Siège de Paris est un DLC qui manque de fun. Certes, il demande 5 à 6 heures en ligne droite et presque autant pour glander mais je n'ai pas toujours vu l'enjeu et le côté wahou dans ce DLC. Eivor se traine tout au long de l'histoire et on se dit tout ça pour ça. Après, cela reste joli, je n'ai pas eu de bug (encore heureux ou peut-être un coup de bol) et c'est toujours rigolo de voir le destin d'Eivor mais globalement, je n'ai pas été transporté comme je l'ai été avec le DLC précédent. Le Siège de Paris n'est pas à prendre tout seul à mon sens. Quitte à craquer, autant le faire avec le pack complet pour avoir un tout plutôt que juste cette aventure qui n'offre finalement que le côté "Paris". Comme quoi, quand un assassin débarque à Paris, je ne suis jamais convaincu. 

Yamakasi ! 

Assassin's Creed Valhalla - Le Siège de Paris Note XboxOrNot

sur 100

  • Ajoute une nouvelle zone
  • Odo et Charles
  • Quêtes pas folles
  • Histoires principales en mode blasé
  • Les rats !
  • Notre barême en détail
Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !