Beyond Blue - Il y a quoi à la télé ce soir?

Beyond Blue va vous faire aimer Le Grand Bleu.

Pour être honnête, Beyond Blue est à la frontière entre le jeu vidéo et le reportage animalier. On passe plus de temps à scanner des baleines, requins ou encore méduses que de jouer à proprement parler. Cela peut d’ailleurs être déroutant pour le joueur qui s’attendait à vivre « un jeu intense dans les profondeurs marines ». Mais Beyond Blue est très sympa dans son genre. Le fait de suivre cette équipe de reporters animaliers qui suivent une famille de cachalots, va vous apprendre plein de trucs sur l’océan et ses merveilles.

Selfie!!!

Mais pour une grande partie du public, Beyond Blue sera surtout un jeu chiant. Je préfère prévenir. Oui, il y a des « missions », oui, on a un hub pour mettre de la musique et consulter les documents qu’on aura débloqué, oui, il y a des discussions avec notre équipe ou notre sœur par téléphone, mais non, Beyond Blue n’est pas un jeu d’action ni un jeu d’aventures. Les missions sont simples : on doit retrouver notre famille de cachalot, et accessoirement comprendre ce qui se passe dans l’écosystème. On peut/doit également scanner tous les espèces qu’on va croiser, afin de faire le « 100% » de chaque zone, il paraît que c’est mieux pour la compréhension de « la vie sous l’eau ». Chaque « map » est un petit open world dans l’océan, plus ou moins dans les profondeurs, et on ne risquera rien. Ne vous attendez pas à être croqué par un requin ou prendre un coup de queue d’une baleine. Beyond Blue est un jeu inoffensif.

Je vais gagner à la course

J’ai trouvé Beyond Blue très agréable à jouer et à regarder. Un peu comme un reportage de National Geographic. L’environnement sous-marin est plutôt réaliste, le gameplay réussi, bref on passe un agréable moment au calme sous l’eau. C’est « reposant », on joue à Beyond Blue pour se détendre, très clairement. La bande son est minimaliste, mais les bruitages me semblent réalistes (je dis « me semblent » car je ne suis pas un expert de la plongée). La durée de vie est correcte, j’ai fini le titre en 6 heures environ, peut-être un peu plus. Une durée de vie honnête qui surtout est bien calibrée, car je ne me voyais pas 30 heures à faire la même chose sous l’eau.

Le hub qui ne sert pas à grand chose

Beyond Blue est un jeu OVNI dans le sens où c’est plus un reportage animalier sous l’eau qu’un vrai jeu. Mais il le fait bien. Une belle découverte à mes yeux. Mais c’est à réserver à un public averti.

Beyond Blue Note XboxOrNot

sur 100

Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.