Button City - La tête dans les boutons

Sauvez la salle d'arcade !

Si vous cherchez un petit jeu mignon dans un style low poly, Button City peut être une bonne pioche. Dans ce titre, on incarne Fenouil, un petit renard timide qui vient d'arriver à Button City. Très vite, Fenouil va se faire des potes, dans la salle d'arcade du coin. Il faudra rejoindre la bande, et battre les rivaux sur le jeu à la mode du moment. Globalement, Button City s'apparente surtout à un jeu d'aventure narratif où les dialogues et l'exploration seront les maitres mots. 

Trop meugnon

Le point fort de Button City c'est sa direction artistique toute mignonne. Bon, attention, je parle de DA. La qualité technique du jeu est très légère, mais esthétiquement, il y a un petit truc qui se passe avec ce jeu. Et pourtant, on a presque l'impression de passer son temps à regarder des Mii en version animalière qui tape la discut' dans des décors cubiques et colorés. Heureusement que le jeu est mignon, car on va passer du temps à marcher, discuter et faire le postier. "Tiens mon gars va me chercher ça, et puis après bidule te demandera sans doute de ramener un autre machin à ta mère". L'histoire de Button City est plutôt agréable, mais les quêtes en elles-mêmes sont dignes des mauvais jeux les plus ennuyeux des plus grands open-world de la planète. Dommage.

Dis, tu veux être mon ami?

La bande son est plutôt sympathique au demeurant. Elle rythme bien l'action, et va de paire avec le design enfantin et mignon. Quelques mini-jeux sont de la partie, afin d'apporter un peu de gameplay dans ce monde de livreur Fedex. En effet, dans la salle d'arcade, il y a des bornes utilisables : bon nous vous attendez pas à des trucs de maboule mais cela occupera vos temps faibles. Dommage que le jeu de dance soit buggué, en espérant que ce soit corrigé prochainement. La durée de vie du titre est plutôt solide si on prend le temps de faire toutes les quêtes, elle peut flirter avec la dizaine d'heures. 

C'est le mois de novembre?

Button City est un petit narratif agréable, et surtout très mignon. Un petit moment de détente, sans violence, et avec beaucoup de légèreté. Pas le jeu de l'année, certes, mais cela fait plaisir de jouer à des jeux qui nous rappellent notre jeunesse. Avec un peu plus de travail et de profondeur, on aurait pu avoir un vrai bon titre.

Button City Note XboxOrNot

sur 100

  • Direction artistique
  • Trop mignon
  • Dialogues réussis
  • Un sentiment d'être un livreur Fedex
  • Quelques bugs
  • Notre barême en détail
Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.