Castlevania Advance Collection - Sang pour sang collector ?

Un jeu qui mord à pleines dents dans la nostalgie !

Castlevania, je suis un gros fan ! C'est simple, j'ai kiffé glander dès Simon Quest (Castlevania II) et je l'ai même fini ! Il n'y avait pas de sauvegarde donc il fallait être bien vénère ! Après, il y a eu 150 suites et spin off (et autres) et la qualité variait. Les épisodes Game Boy Advance était cool mais c'est vrai que la série était en mode annuel avec 3 jeux en 3 ans ! Et nous savons bien que les sorties annuelles, ce n'est pas toujours la panacée. 

Batman ? 

Castlevania: Circle of the Moon (2001) nous fait suivre l'histoire de Nathan Graves, qui va aller taper Dracula. Et il part de loin Nathan car au début du jeu, il est vu comme le gros noob de la bande entre son maître vieillissant et le fils du maître qui se la donne. Cela dit, c'est l'occasion de progresser pour lui et nous et l'ambiance est cool. J'adore les musiques et la structure du château. Le jeu a bien vieillit et même visuellement, il tient la route pour du pixel et de l'Advance. Pour le gameplay, du metroidvania classique et efficace avec de la plateforme qui répond bien. En prime, nous avons le Dual Set-Up System où l'on combine des cartes pour des effets en pagaille. Résultat, un bon épisode qui fait plaisir. 

Juste et son mode baveux ! 

Castlevania: Harmony of Dissonance (2002) avec Juste Belmont (oui, son prénom, c'est Juste), petit fils de Simon qui va aller taper du vampire ! Et entre le scénario nanaresque et les visuels baveux, je n'ai pas été séduit par cet épisode. Pourtant, il y a le mode Boss Rush pour les foufous, et le Spell Fusion pour combiner les armes secondaires ! Mais cela ne suffit pas pour sauver Juste pour un jeu qui l'est tout autant ! 

L'heure tourne ! 

Castlevania: Aria of Sorrow (2003) dont j'avais kiffé la suite ! J'étais donc curieux de jouer avec Soma dans sa première apparition. Et oui, nous sommes avec le mystérieux Soma Cruz et le système Tactical Souls pour combiner les compétences des monstres vaincus et gros gros contenu end game. En gros, on a un héros qui n'est pas un Belmont et c'est un peu un dépoussiérage de la saga (pour l'époque). Konami a tenté un truc et ça a marché. Visuellement, musicalement, et tout le toutim, c'est un jeu solide pour qui aime les jeux en pixel à l'ancienne. 

Je vais les laisser discuter ! 

Castlevania: Dracula X qui est le version ++ Remastered de Rondo of Blood featuring Richter Belmont sorti en 2007 et le système Item Crash. Voilà pour le pitch en 2 lignes et c'est du Castlevania en mode 1er épisode donc on trace sa route en fouettant les ennemis. Honnêtement, le jeu est rigide à souhait, les escaliers sont une plaie et j'ai même trouvé un léger décalage dans certaines actions et leur réalisation. Bref, pas le meilleur moment que j'ai passé sur cette collection de jeu. 

Pour finir le tour du proprio, sachez que nous avons la version Jap, US, ou Euro de chaque jeu, des galeries, des musiques, la fête du slip pour les fans (comme moi) + un mode Rembobinage pour sauver ses miches, bref, du classique mais qui fera "zizir" aux fans pour 20 euros. 

Je suis tout feu tout flamme ! 

En somme, Les épisodes Advance sont plutôt solides même si je suis plus réservé sur le second épisode. Il n'est pas ouf visuellement mais le gameplay est là pour rattraper le truc. L'épisode "bonus" Dracula X n'est pas top mais avec 3 épisodes Advance solides dans leur gameplay et cultes pour l'épisode de Nathan et cultissime pour Soma, je trouve que c'est sympa de retrouver cette partie de la saga. 

Castlevania Advance Collection Note XboxOrNot

sur 100

  • Gameplay solide
  • Durée de vie
  • 2 épisodes "ouf" !
  • Juste est tout baveux !
  • Dracula X est dispensable
  • Notre barême en détail
Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !