Cook, Serve, Delicious 3 - Un plat mi-figue mi-raisin

Un jeu de gestion de temps pour les toqués de cuisine.

Si ça se trouve, vous êtes comme des fous à faire les 100 pas dans votre cuisine à attendre ce troisième opus. Si ça se trouve vous avez découvert le précédent opus grâce au test de Goma sur notre site et vous l'avez adoré (tout comme lui). Mais n’ayant pas essayé cette licence avant ce nouveau titre, je ne jugerai que ce que j’ai devant les yeux et sous les pouces… Un jeu qui a une bonne idée, un bon design mais un gameplay tellement compliqué qu’il m’a usé très (trop) rapidement.

Service !

Plantons le décor, nous somme aux USA en 2042 et un très bon restaurant vient d’exploser. Heureusement deux robots ambulanciers viennent chercher les survivants. Et ils en trouvent un… Le chef du restaurant ! Pas dénués de cupidité les robots mettent le chef aux fourneaux et l’exploitent pour répondre à un maximum de commandes, dans un temps imparti en sillonnant le pays. Votre mission, à vous grand chef, est de régaler vos clients. Vos clients sont peut être tous parisiens car ils font la gueule et sont impatients au point de très mal réagir s’ils sont insatisfaits de leurs repas. Alors soyez vigilant et réactif. La carte, par chance, c’est vous qui la montez avant chaque tournée. Soyez malin et composez-la de plats faciles à préparer.

Vous et vos robots tyranniques

Après un tuto suffisant, vous devrez anticiper les demandes de vos futurs clients en cuisant, coupant, mixant les différents ingrédients. Et attention, il vaut mieux respecter l’ordre d’arrivée des clients (tant pis si le temps de préparation n’est pas équivalent). Le concept est donc simple. La difficulté est dans le timing et malheureusement dans le gameplay… Car quand on doit plus se concentrer sur les touches à appuyer que sur les tâches à effectuer le bonheur de cuisiner fond comme glace au soleil. Comme comparaison, il y a forcément Overcooked qui arrive en tête et malheureusement Cook, Serve, Delicious n’est pas un concurrent à la hauteur. Alors certes Overcooked est plus cher mais plus fun, plus fluide et multijoueur ce qui finit pour moi de me laisser un goût mitigé.

ça va coincer chef !

Bref, vous l’aurez compris ce jeu de gestion me laisse un peu sur ma faim et je regrette de ne pas avoir eu envie de faire bouillir mon cerveau davantage sur ce fourneau.

Cook, Serve, Delicious 3 Note XboxOrNot

sur 100

  • Multiples plats proposés
  • Dessins colorés et propres
  • En anglais uniquement
  • Gameplay trop compliqué
  • Notre barême en détail
Cirriana
Par

Commenter

Participer à cette discussion.