Dead Or Alive 5 Last Round - Boys boys boys !

DOA, c'est une histoire d'amour pleine de rebondissements ! Un jeu de combat dynamique qui laisse parfois le spectateur rêveur devant autant de fond et de formes. Ceci dit, au lancement de ce nouvel opus, j'ai bien cru que j'allais rester spectateur tant le jeu plantait. Mais maintenant, je suis là pour mettre la main à la pâte !

Dead Or Alive 5 débarque sur Xbox One dans un écrin qui porte le petit nom de Last Round. Alors DOA, c’est naturellement l’occasion de parler de ces jeunes hommes huilés qui se dandinent dans des pauses nonchalantes sur des plages de sables fin… Hein ? Quoi ? C’est dans un monde parallèle ça ? Ici, ce sont des jeunes femmes à la poitrine généreuse qui se battent dans des tenues trop petites et ne manquant pas de … mouiller le maillot ? Après tout, je m’en fous un peu, je veux un jeu de combat ! Je veux du dynamisme et du fun ! Contrat rempli ?

Ne pas oublier la crème solaire !

Bon, je vous épargne un paquet de truc que j’ai déjà dit sur DOA5 pour me concentrer sur les choses en plus de cet épisode. Pour commencer : nous sommes sur Xbox One. Cela implique des graphismes améliorés et plus de punch. Contrat à moitié rempli dans les deux cas. En effet, les combattants sont sublimes, magnifiquement animés mais les décors n’ont pas eu le même traitement et ressemble à un portage fainéant. Certes, les décors sont sympas et motivant. On kiffe se battre dans ces niveaux mais on les voulait plus détaillés. De plus, niveau punch, j’en ai pris un dans la gueule au début du lancement du jeu : tout ou presque plantait. En fait, dès que je voulais combattre, le jeu se figeait et me renvoyait sur la page d’accueil de la One. Pour un jeu qui est un portage ++ de DOA5,  c’est moche. Par contre, depuis, les bugs se corrigent et à l’heure actuelle, seul l’entrainement me faisait encore le coup.

Devine qui est là !

Pour les nouveautés, nous avons un GROS PAQUET de costumes et cela fait plaisir de pouvoir les débloquer sans contraintes. Tout se fait sans anicroches et de façon plus simple. Le joueur lambda pourra lui aussi profiter des belles tenues destinées à ses combattants préférés. Certes, tout aurait pu être déjà débloqués mais je préfère avoir les personnages accessibles directement que les tenues. De ce côté là justement, deux nouveaux combattants rejoignent la bande ! Tout d’abord, Raidou ! Lui, on le connaît déjà, il était jouable dans d’autres épisodes comme DOA Dimensions sur console portable mais il fait son come back dans DOA5. Après avoir prit une tôle dans le 1erépisode, son corps a été récupéré et modifié avec des implants cybernétiques. Dans les faits, il brille de partout et a grosso modo les mêmes mouvements qu’avant. Ce qui signifie qu’il continue de jouer le ninja copieur. Honoka est également une petite copieuse mais sa généreuse poitrine fait qu’on lui pardonne aisément. Par ailleurs, elle possède des coups de différents combattants et elle les exécute avec fluidité à l’instar d’un Necrid de Soul Calibur 2.  Par exemple, vous commencez comme Jann Lee pour poursuivre comme Ryu Hayabusa et finir comme Helena. Elle est ainsi nettement plus vive et plus aérienne que Raidou, ses enchaînements ravissent la rétine.

Brad a bien compris qu'il fallait faire l'amour pas la guerre !

Vu que DOA est absent de la One et vu la faible concurrence dans le genre pour le moment, les amateurs de jeu de combat apprécieront d’avoir un peu de « nouveauté » même si cette dernière sent un peu le réchauffé. Mais cela reste du DOA5 donc c’est toujours un plaisir de jouer. Oui, un petit featuring supplémentaire venu de Virtua Fighter aurait fait plaisir comme Lion ou Lei Fei mais on ne va pas totalement bouder non plus.

Esquive coquine !

Dead Or Alive 5 Last Round Note XboxOrNot

sur 100

  • Modélisation des combattants
  • Contenu
  • Déblocage moins contraignant des tenues
  • Dynamisme du gameplay
  • Décors en carton !
  • deux "nouveaux" combattants seulement
  • Des bugs gênants au lancement du jeu
  • Notre barême en détail
Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !