Destiny 2 : Renégats - A Rebel with a GOOD cause !

C'est bientôt la foire aux vins alors les métaphores vont bon train. Le dernier DLC de Destiny 2 par exemple : Grand cru ou picrate ?

Certains jeux sont comme le vin, ils s’améliorent avec le temps. Je pourrais vous en citer plusieurs comme Diablo 3, Overwatch ou Destiny ! Ce dernier est parti de plus loin que les deux premiers. Mais il a su tirer parti de ses erreurs et devenir meilleur. Destiny 2 est donc parti sur de bonnes bases puisqu’il a su profiter de l’expérience de son aîné. Avec l’arrivée d’un nouveau contenu additionnel, nous allons voir si Destiny 2 est comme son prédécesseur.

L'été indien est sympa ici !

Si vous avez loupé le train en marche, Destiny 2 proposait d’affronter Ghaul qui était un conquérant supra vénère de l’espace. Après avoir échappé à la mort, vous revoilà tout nouveau tout beau pour lui botter le cul. Ensuite vous avez deux DLC dans lesquel, vous retrouvez Osiris (pas le dieu Egyptien), un ancien gardien comme vous mais il est comme prisonnier de la matrice. Puis, vous affrontez Rasputin (pas le ministre religieux russe), un IA de la mort qui tue. Autant dire que vous êtes chaud bouillant quand un problème a lieu à la prison. Vous y allez avec votre pote Cayde-6, le Deadpool de la bande qui passe son temps à flinguer les méchants en faisant des blagues. Manque de pot, Uldren Sov, le petit frère taré de Mara Sov (vu dans le Destiny) s’échappe avec ses « barons » et flingue votre pote ! Officiellement, rien ne doit être fait car Uldren ne menace pas votre terrain de jeu et règne sur un tas de cailloux. Officieusement, vous allez lui botter le cul. Ambiance vengeance donc dans cet épisode et ambiance western avec un gros focus sur les flingues, le sable chaud et les endroits désolés. Rien que la mission d’intro, elle vous met dans l’ambiance. Grosses cinématiques de partout, le dernier combat de Cayde-6 est top, ses derniers instants sont poignants. En gros, vous avez vraiment envie d’aller buter des culs sur un cailloux pour votre pote à la fin de la mission.

"Les anges se déchaînent" !

La campagne est cool et votre gardien a même le droit d’ouvrir la bouche. Il était muet mais la mort de Cayde-6 l’a libéré (en même temps Cayde-6 parle pour deux ou trois). Si vous n’avez pas le niveau ou que vous voulez juste aller voir la campagne, un boost est disponible pour les nouveaux et les retardataires. Mais attention, le boost vous ferme les portes du mode histoire précédent Renégats. Si vous êtes nouveau et vraiment pressé, faîtes quand même une ou deux mission de Destiny 2 pour apprendre les bases du jeu. Je dirais même que le boost est à garder en dernier ressort et qu’il est plus intéressant de tout découvrir. En effet, si Renégats existe en version Légendaire, c’est pour fournir Destiny 2 et tous ses ajouts. Il serait dommage de louper ça. Si vous étiez un vieux de la vieille, alors vous connaissez la chanson et vous savez ce que vous voulez.

CAYDE ! NAAAAAAAAAAAAAAAN !

Cela dit, vous allez souffrir un peu. Pour avoir essayé le boost, vous serez de puissance 300 et très vite, le jeu demandera 320, 340, etc. Il faudra être un peu connaisseur avant de débarquer contre Uldren et ses potes. Si vous trouvez que le PVE est top, vous n’avez pas encore vu le PVP. Outre les trucs habituels comme des armes, des loots et tout le toutim, vous avez surtout le mode Gambit. Rien à voir avec le X-Men Cajun, ce nouveau mode mèle PVE et PVP. En gros, en même temps que l’autre l’équipe vous affrontez des ennemis de l’IA. Chacun sur son terrain, vous butez les méchants et collectez leur énergie. Dès que vous balancez au moins 5 éclats d’énergie, un monstre puissant débarque chez vos rivaux. Jusque-là, ça ressemble à Tetris en mode versus. Le truc de Destiny 2 est d’ouvrir un portail au bout d’un moment dans lequel vous pouvez vous glisser pour aller foutre le bordel chez vos rivaux. Là, on commence à parler stratégie ! Qui envoyer ? Quand ? Et comment dans le même temps continuer à récolter les éclats ? Ce mode est vif, rythmé et il n’a pas son pareil pour mettre l’ambiance. Il offre une vraie nouveauté au mode joueurs contre joueurs.

"Qui a dit que j'étais gros ?"

Destiny 2 : Renégats est un DLC qui sait faire plaisir à tous les joueurs. Les amateurs d’histoire auront leur compte avec cette histoire de vengeance. Les amateurs de combats contre les autres joueurs auront le mode gambit. Certes, pour des raisons de cohérence et blablabla, le boost ferme des portes mais il n’a rien d’obligatoire et il peut être frustrant surtout pour ceux qui commence de zéro. Pour ceux-là, le mieux est de commencer dès le début et de profiter de l’univers de Destiny 2. C’est en ayant couru le cosmos depuis le début que vous serez davantage pris aux tripes de ce DLC qui prouve que Destiny 2 est comme le bon vin.

Parfois, il est bon de buller un peu !

 

Destiny 2 : Renégats Note XboxOrNot

sur 100

  • Histoire digne d'un film d'action !
  • Mode Gambit
  • Gameplay dynamique
  • Côté grind important
  • Il revient quand Cayde-6 ?
  • Les néophytes devront sacrifier la trame de base s'ils sont impatients
  • Notre barême en détail
Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !