Disintegration - Hi Robot !

Découvrez comment piloter une moto avec des mitrailleuses peut devenir une activité stratégique !

Il y a des jeux auxquels on a envie de croire. Je suis par exemple un fan de la première heure des Royaumes d'Amalur ! Dès les artworks, j'y ai cru et j'ai adoré le jeu. Après… Il y a des cas où l'on peut se tromper comme lorsque j'ai déchanté sur The Witcher 2 (heureusement, The Witcher 3 a largement compensé ma déception). Ici, nous avons Disintegration, un jeu qui pour certains ne paye pas de mine mais qui avait de la gueule pour moi. Bon… j'avoue qu'au départ, j'ai juste regardé la gueule du héros sans savoir s'il s'agissait d'un TPS, d'un puzzle game ou d'un jeu de combat. Puis j'ai vu des vidéos et je me suis : "pourquoi pas".

Le robot le plus classe du monde !

Romer Shoal est un homme dans un corps de machine comme quasiment tous les humains du futur. Vu que la Terre est giga polluée et que c'est la mémerde, les humains ont eu la bonne idée de pratiquer "l'intégration" soit le transfert de son être dans un machine. Et comme rien n'est simple, on continue de se foutre sur la gueule et c'est ainsi que vous incarnez Romer qui se pique d'être un sacré pilote.

Petite balade en moto du futur !

Le scénario ne m'a pas hyper captivé surtout que les dialogues ressemblent à un épisode un poil plus sombre de Transformers. Je m'attendais à avoir certains de mes alliés se transformer en bagnole ou en aspirateur robot. Cela dit, Disintegration est un jeu agréable à regarder. Il ne faut pas forcément y chercher une masse de détail mais c'est pas mal du tout. La bande-son est aussi de qualité et l'on profite de tout un tas de petites phrases ou de petits bruitages sympathiques.

Envoi de purée 3.0. !

Ce qui est fait que nous sommes à l'aise pour le gameplay atypique du jeu. Vous pilotez une sorte de moto volante. Vous planez sur les champs de bataille et vous pouvez balancer la purée avec vos mitrailleuses. Trois types de moto antigravité pour varier les plaisirs mais ici, le but n'est pas de foncer dans le tas en tirant partout. Vous pouvez essayer et en général, cela se passera très mal. Vous n'êtes pas fait pour prendre des balles dans la gueule (même avec votre corps de robot). Heureusement, vous êtes un chef d'équipe hors pair et vous contrôlerez 4 IA dont le but est de faire le taf. Vous leur dites où concentrer leurs tirs, les objets à activer et même leur compétences spéciales (ralentissement, grenade, etc.).

C'est pratique comme engin dans les bouchons !

Du coup, on s'amuse à combiner les compétences où à prendre à revers des ennemis occupés par vos potes. Le jeu se contrôle très bien même si l'on sent que finalement, nous n'avons pas 36 façons de nous y prendre. Le jeu se savoure donc le temps de l'histoire et les plus accro tenteront le multi. Personnellement, je m'en cogne mais il est là. Au moins, il y a le mode solo qui est rigolo et le gameplay est suffisamment amusant et surprenant pour enchaîner les missions. Disintegration est donc un petit jeu sympa qui change des jeux classiques.

Oups ! Mauvaise manette !

Disintegration Note XboxOrNot

sur 100

Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !