Dynasty Warriors 8 : Empires - La contre attaque !

Parfois, un jeu peut avoir un paquet de défauts technique mais être un bonheur ! C'est le cas de celui-ci. OK, je suis fan ! Et alors ! Je n'y peux rien si ce jeu propose une aventure aux dimensions épiques et à l'action non stop !

Dynasty Warriors 8 : Empires est sorti et je ne vais pas vous mentir, j’attendais ce jeu avec impatience. En effet, pour ceux qui l’ignorent, je suis un grand fan de la saga Dynasty Warriors. Je sais bien que, visuellement, ce n’est pas toujours top et qu’il peut y avoir une répétitivité à frapper des masses quasi infinie d’ennemi mais son univers envoûtant et ses bastons à grande échelle me filent la trique. Avec un épisode Empires tout frais pour la One, je suis aux anges ! Ai-je tort de m’emballer ?

Je sème du plomb comme dirait le célèbre acteur Lazarus !

Le pitch est simple : choisissez votre point de départ au cours de la guerre des trois royaumes et vous avez 50 ans pour imposer votre marque sur l’histoire en unifiant la Chine. Que vous soyez un officier connu de la saga ou bien un avatar du mode création, il va vous falloir user de stratégie et de combats pour mener à bien votre entreprise. En effet, vous pouvez même zapper la stratégie ou les combats (ou mélanger les deux) pour conquérir chaque province. Vous êtes maître de votre destinée et c’est un plaisir de voir les saisons défiler au gré de vos envies. Chaque position hiérarchique a son avantage et du mercenaire errant au dirigeant le plus haut placé, vous aurez diverses missions à mener au cours de votre carrière. Libre à vous de devenir un Lu Bu pacifique ou un Liu Bei tortionnaire. Avec les options de recrutement ou de traîtrise, vous avez de quoi pimenter les batailles et le cours du temps.

Pour négocier, elle va avoir des facilités !

Les batailles obéissent aux formats des différents épisodes comme les bases à prendre du numéro 6 ou les changements d’armes vus dans les dernières itérations. Le point fort que je retiens est que certaines batailles ne sont plus limitées dans le temps. De plus, en cours de route, libre à vous d’appliquer 1001 stratagèmes pour booster vos troupes. Vous pouvez mettre le feu au camp adverse, construire des tours de guets ou encore lire dans les stratégies ennemies pour gagner la partie. Par ailleurs, les mouvements de vos personnages sont toujours aussi dynamiques et le casting est XXL. Si vous ajoutez vos propres créations, vous aurez de quoi vous faire plaisir puisque le menu de création est suffisamment riche pour satisfaire un paquet d’envie (comme créer un viking, un cowboy, des samurais de Samurai Warriors ou encore Sun Wukong vu dans Warriors Orochi).

Là où le bat blesse, c’est sur la technique. Visuellement, DW8 Empires ne casse toujours pas trois pattes à un canard, les menus ne sont pas alléchants et les textes explicatifs sont désespérément petits. Ne cherchez pas les détails, ils sont aux abonnés absents.

Cependant, les amateurs de beat’em all et de DW seront heureux, il y a de quoi faire, de l’action dans tous les sens avec des rebondissements à la pelle. Vos enfants vous trahiront-ils ? Comment épouser la fille du chef d’en face sans trahir son propre seigneur ? Etc. Pour moi, ce titre est la preuve vivante qu’un jeu peut procurer du plaisir sans être le plus beau du monde ! Allez, j’y retourne !

Dur de choisir une impératrice !

Dynasty Warriors 8 : Empires Note XboxOrNot

sur 100

  • CUSTOMISATION !
  • Une aventure pleine de rebondissements !
  • Gameplay intuitif !
  • Richesse de l'univers
  • Manque de diplomatie :p
  • Graphiquement faible
  • Notre barême en détail
Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !