Enter Digiton: Heart of Corruption - Pierre, feuille, BOUCLIER !

Libérez un royaume souterrain de la mort et de la ruine ! Et oui !

J'adore les fiches de jeu du Xbox store. Cela nous vend toujours du rêve. Fermez les yeux : "Situé dans un monde désolé, le royaume de Digiton abritait jadis une société prospère et technologiquement avancée. Mais l'avidité et de la soif de pouvoir de quelques-uns l'ont mené à sa perte. Les quatre seigneurs-démons qui ont émergé des ruines du royaume dominent aujourd'hui les vastes paysages urbains souterrains, les vallées glacées, les mines labyrinthiques et les luxuriantes forêts de champignons de Digiton. Vous incarnez l'un des rares survivants de Digiton. Armé d'un simple bouclier et déterminé à chasser les seigneurs-démons, vous devez explorer les terribles mystères du royaume corrompu et lui rendre sa gloire d'antan. Percez des secrets ancestraux et découvrez la vérité qui se cache derrière l'énigme connue sous le nom d'unité AHAB." 

Force verte!

Maintenant, ouvrez les yeux, et BIM vive le stylo 4 couleurs. Enter Digiton: Heart of Corruption est un jeu qui se vend comme un Metroidvania en pixel art. Alors oui, c'est en pixel art. La version ancienne du pixel, celle où les couleurs n'étaient pas nombreuses à l'écran. Par contre pour le côté Metroidvania, c'est un peu survendu. Alors ok, il y a le classique "retour en arrière", la collecte de clés ou l’ouverture de porte et  de raccourci, mais sinon, non. Notre personnage n'évolue pas, il ne peut que se foutre des masques sur la tronche pour avoir l'impression de gagner un pouvoir en mousse. Le level design est à chier, au point où on saute par dépit car il n'y a aucun travail de logique dans l'enchainement des plateformes. Enfin les combats sont mous du genou, encore une fois on s'emmerde à taper avec son bouclier jusqu'à ce que mort s'en suive. 

 

Force mauve!

Dis comme ça, Enter Digiton: Heart of Corruption n'est pas très passionnant, et c'est exactement le problème du jeu. C'est dommage, car même si graphiquement cela ne vole pas bien haut, les animations de notre avatar sont plus travaillées que dans la majorité des jeux du genre. Mais tout le reste... Est à oublier. Surtout les couleurs criardes qui donnent mal au crane. Il y a bien des tentatives pour nous impressionner avec par exemple des boss "dantesques" qui font une bonne partie de l'écran, mais en fait bah non, ça nous en touche une sans réveiller l'autre. Et je n'ai pas parlé de la dégaine de notre avatar, une sorte d'Avengers avec un regard de merlan frit.

Force... trop de lumière!

Enter Digiton: Heart of Corruption est un jeu ennuyant, et franchement pas terrible. Ce n'est pas une bouse, mais franchement, une fois la manette en main, on a envie de jouer à autre chose. Bon allez, on va dire que le fait d'avoir les 1000G en quelques minutes sauvera la mise pour les chasseurs de succès. 

Enter Digiton: Heart of Corruption Note XboxOrNot

sur 100

Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.