Flashback - Un retour vers le futur bien mérité

Oh Mon Dieu ! Ils ont ressorti Flashback du fond des tiroirs de la mémoire collective des joueurs de plus de 30 ans. Ils ont remis un coup de peinture, modifié le gameplay, et c'est reparti pour un tour. Euh ? Vraiment ? C'est vraiment reparti pour un tour ? Ou c'est un pétard mouillé ?

J'étais encore bien jeune quand je me suis retrouvé nez à nez avec Flashback pour la première fois. Et pourtant je garde un très bon souvenir de ce jeu. C'est d'autant plus surprenant qu'à l'époque je ne me souviens pas l'avoir terminé. Peut-être ai-je réussi tout juste à terminer le niveau de la Jungle (le premier niveau). Mais j'étais allé voir plus loin en recopiant les codes d'accès aux autres niveaux.

Finalement, j'avais parcouru tout Flashback sans avoir bien réussi à manœuvrer le personnage. Il faut dire que c'était toute la difficulté du titre : réussir à maîtriser des contrôles un peu archaïques et foireux. Mais quel plaisir de manier Conrad, version améliorée de Lester d'Another World. Ce tas de pixels informe qui bouge et les décors en 256 couleurs font bien rires les plus jeunes maintenant. Mais à l'époque, c'était un sentiment incroyable. C'était beau, c'était bien animé, c'était formidable. Et même si c'était difficile, on pouvait consacrer des heures à mourir au même endroit.

C'était beau. Je vous assure, ça l'était vraiment !

J'avais enfoui ce jeu dans ma mémoire, même si le récent portage d'Another World m'avait forcément rappelé à son bon souvenir (à quand l'adaptation des Voyageurs du temps ?). Alors, découvrir la nouvelle mouture, c'était quelque chose que j'attendais.

Contrairement à beaucoup, aucune appréhension dans cette attente. Si le remake se trouve mauvais, je retournerais jouer à l'ancienne version. Si le remake est bon, ce sera l'occasion de renouer avec quelques souvenirs.

Et je vous le donne en mille... Flashback millésime 2013, contrairement à tout ce que j'ai pu lire dessus jusqu'à présent est très bon. Enfin, très bon pour un jeu de cette ambition. Si en 92 un jeu d'action/plateforme était la Rolls du jeu vidéo, maintenant c'est devenu un projet presque indépendant, insignifiant dans l'économie du jeu vidéo.

Position idéale pour entamer un combat...

Donc, oui, Flashback 2013 c'est un très bon remake. J'ai certes perdu la fascination de l'époque, mais avoir des graphismes HD et un gameplay remis à jour c'est très plaisant.

Ressortir le titre sans prendre en compte les nouvelles possibilités des consoles, ça aurait été vraiment ridicule. Alors que Conrad puisse enfin tirer dans TOUS les sens (via le stick), c'est à la fois totalement normal et une libération qui nous est enfin apportée.

Que Conrad puisse gagner de l'expérience et augmenter ses capacités, c'est un peu plus discutable, mais ça marche plutôt bien et ça apporte un côté RPG assez sympathique. J'ai envie de dire : dommage de ne pas être allé plus loin.

Que Flashback 2013 ne fasse pas appel à Kinect. MERCI !

Une des énigmes les plus dures du jeu...

Mais, malgré tout, si le jeu est bien sympathique et qu'on le finit avec plaisir (c'est court, vous verrez, vous pouvez en venir à bout sans trop de prise de tête), ce n'est pas parfait, pour plusieurs raisons.

D'abord, il y a beaucoup trop de combats et pas assez de plateformes. C'est sympa de pouvoir tirer dans tous les sens, mais on n'a pas besoin de ne faire que ça non ? Sinon on jouerait à Abuse (qui proposait le tir multi-directionnel avant l'heure, hum hum).

Une séquence ovni de gameplay : on évite de faire percuter sa moto

Ensuite, si les graphismes sont bien plus sympas, on aurait apprécié un peu plus de diversité quand on est dans un même univers. Et puis, la couche de cinématique qui a été ajouté n'apporte pour ainsi dire rien. C'est plus lisible, c'est vrai, mais c'est dommage de ne pas avoir pris le parti de tout placer dans le flot "normal" du jeu.

Enfin, inutile de s'attarder sur les quelques défauts du jeu : on est sur du jeu Xbox Live, l'important c'est de s'éclater plutôt que de chercher le sans faute.

Et ça, pour ceux qui ont connus Flashback à l'époque, c'est une promenade de santé qui vous donnera l'impression d'être redevenu jeune. Pour les autres, ça mérite de passer quelques heures à buter du mutant et des robots. Vous mourez moins bêtes.

Un Flashback dans ma tête de gamer

Flashback Note XboxOrNot

sur 100

  • La visée dans toutes les directions. Aaaah. Enfin !
  • C'est Flashback 1992... en mieux !
  • Des cinématiques inutiles
  • Trop de combat, pas assez de plateforme
  • Designs des niveaux pas assez variés
  • Notre barême en détail
Jaded
Par

Lui, il a commencé les jeux vidéo à 7 ans. A force de voir de tout, des jeux excellents comme du foutage de gueule en règle, il est devenu le blasé de la bande. Le cherchez pas, il est capable de vous affirmer que Max Payne 3 c'est vraiment trop pourri. Arguments à l'appui. Le pire dans tout ça, c'est qu'il ne joue même pas sur le Xbox Live. Crédible ?