Ghosts 'n Goblins Resurrection - C'est dans les vieux pots...

Le retour du roi ? Peut-être bien !

Ghosts 'n Goblins Resurrection, c'est le retour de la revanche d'Arthur ? Plus ou moins, c'est un remake avec les moyens actuels de ce que j'ai pu lire dans la fiche (et grossièrement résumé). Je connais la saga car on peut dire que Ghosts 'n Goblins, c'est culte dans le jeu vidéo. Le héros qui fini en slip contre les zombies, ça marque l'esprit et Arthur était un personnage jouable (et cool) de Marvel vs Capcom ! Après, je dois admettre que Ghosts 'n Goblins, c'était cool mais dur. J'en chiais des ronds de chapeau et pour y avoir rejoué récemment (notamment au Super Ghosts 'n Goblins), je dois dire que je suis toujours aussi bon ! C'est l'heure de la revanche pour Arthur et moi donc ! 

Arthur va briser la glace ! 

Le pitch est le même à savoir, Arthur se fait kidnapper sa belle par les forces du mal et ces dernières mettent le royaume à feu et à sang. Arthur pourra compter sur un arbre magique (pas celui qui sent bon) pour également envoyer son lot de pâté mais j'y reviendrai. L'histoire est classique et on s'en fout un peu car honnêtement, on l'a vu venir et on sait que Ghosts 'n Goblins, c'est Arthur et la princesse à sauver. C'est comme le plombier, on sait que 9 fois sur 10, il n'est pas là pour refaire la tuyauterie mais pour sauver une princesse. 

1er boss, 1er contact avec la mort ? 

Du coup, on saute dans le jeu après la minute d'introduction réglementaire. Ici, on a deux routes à chaque étape et cela change les monstres mais permet également d'aller chercher les trésors et les fruits magiques. Ces derniers sont utiles pour débloquer des compétences comme des éclairs, des flammes protectrices et autres trucs rigolos. L'idée est sympa et justifie l'idée d'aller faire ou refaire les niveaux. 

La mort vous en veut vraiment ! 

Par contre, n'attendez pas du jeu qu'il vous facilite la tâche. Ghosts 'n Goblins Resurrection est un jeu qui veut vous faire pleurer du sang. Comme ses aînés, il va vous ruiner à chaque instant avec ses ennemis énervés, ses éléments qui poppent dans votre gueule (j'ai une propension à attirer l'apparition de cercueils dans ma tronche...) et des boss qui font passer certains boss de Dark Souls pour des animateurs de Vivement Dimanche. Heureusement, il y a le mode "Page" qui se traduit par ultra facile et qui permet pour les joueurs lambda comme moi d'aller s'exercer et d'avoir les vies illimitées. C'est simple, lorsque l'on meurt, on devient une petite lumière qui réapparaît après 5 secondes. Pratique car sinon, c'est la crise de nerf sauf pour les 5% de fous furieux qui voudront s'acharner. 

Je ne suis pas un boite de conserve ! 

Car en plus d'être dur, Ghosts 'n Goblins Resurrection n'est pas toujours votre ami en matière de maniabilité. Si les sorts ne sont pas toujours au top, ce sont les sauts qui m'ont le plus fait de mal. Imprécis à souhait avec des plateformes aux hitbox douteuses, Ghosts 'n Goblins Resurrection jouera parfois avec vos nerfs car entre deux sauts à calculer au poil de chevalier près, il faudra en plus vaincre des ennemis qui reviennent sans cesse. 

Ce n'est pas ce que vous croyez ! 

Si la jouabilité n'est pas optimisé à 100%, il faut reconnaître un certain travail sur les graphismes. C'est plus moderne et la touche "Terry Gilliam" est globalement sympa sans être ce que j'ai vu de mieux dans le même genre. 

Mais le mode "Page" et la possibilité de jouer à deux peuvent donner à Ghosts 'n Goblins Resurrection un charme qui motivera les joueurs à aider Arthur à sauver sa mie. 

Moi qui pensait passer un bon moment à la campagne ! 

Ghosts 'n Goblins Resurrection Note XboxOrNot

sur 100

Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !