Golazo! - Le jeu qui fout la golazo !

Chic, un jeu de foot arcade et bourrin ! Même Korganor pourrait le tester ce jeu !! Quel jeu??? Golazo!

En effet, les jeux de foot maintenant, il se prenne au sérieux. On a surtout de la simulation. Et même sur le store, on trouve quelques petits jeux de foot, mais globalement, à part les rééditions Neo Geo de Super Sidekicks, et bien cela lorgne plutôt sur du foot réaliste à petit budget. Et puis Golazo! Débarque avec son jeu à 7 et ses power-ups. Une bonne idée pour passer une bonne soirée en multi sur canapé. Enfin si le jeu tient ses promesses en tout cas.

Une défense en détresse

J’aurai aimé dire que Golazo! est le jeu arcade tant attendu sur Xbox, mais il a trop de points négatifs pour qu’on lui pardonne ses erreurs. Tout d’abord, parlons des bonnes choses. La direction artistique du jeu est plutôt sympa. C’est simpliste graphiquement, mais les personnages sont rigolos avec un petit effet cartoon. Le gameplay est accessible : passe, tir, tacle, une touche pour courir et une autre pour sauter ou faire un dribble si on court. Simple et efficace. Pas de prise de tête, on peut jouer à ce jeu avec des potes sans avoir besoin d’un tuto de 2 heures.

Je speede!!

Quand on joue, on remplit une jauge qui permettra d’activer aléatoirement 3 bonus : super vitesse, super tacle ou super tir. Cela permet de dynamiser le jeu et de le rendre vraiment plus fun. On peut tacler comme des sauvages, il n’y a jamais faute, sauf dans la surface, c’est direct un penalty. Aucun règle de hors-jeu, on peut camper devant sans problème. De l’arcade pur !

Zizu!!!

Par contre, le gameplay est accessible, oui, mais il est rigide. Déjà la sélection du joueur est aux fraises, et le dernier défenseur, on galère toujours à le récupérer. Les déplacements ne sont pas très précis, les tirs non plus, et les gestes défensifs encore moins. Les animations sont très limitées, l’IA cheatée ou au contraire complétement à la ramasse. Nos co-équipiers ne viennent jamais en soutien, on finit souvent tout seul en attaque. Et en plus, il y a quelques bugs d’affichages. Enfin, la bande son est moyenne : les bruitages sont efficaces, mais la musique en boucle est nulle. Bon heureusement, on peut la virer.

Un grand choix tactique... ou pas

Les modes de jeux sont là, bien présents, mais il n’y a rien d’exceptionnel. Un mode « coup d’envoi », un mode « coupe internationale » et un « championnat mondiale », basta. Plus on joue, plus on gagne de l’argent, qui permette de débloquer des maillots, ballons, chaussures et célébrations, mais globalement, c’est assez inutile. En fait, l’intérêt du jeu est ailleurs : en versus local et puis c’est tout. Là, oui, on s’amuse, et on passe un bon moment le temps de quelques matches, et ensuite on passe à autre chose.

Golazo! avait le potentiel pour être une bonne alternative aux autres titres de football. Coloré, fun, accessible, le cahier des charges est posé pour passer une bonne soirée canapé. Mais ses défauts nombreux, liés à son tout petit budget sans doute, plombent pas mal le délire. Mais cela reste rigolo à 2, et pour le coup, surveillez le s’il passe un coup en promo et que vous aimez les jeux de foot arcade du genre.

Golazo! Note XboxOrNot

sur 100

  • Marrant en multi une soirée
  • Les bonus spéciaux
  • Gameplay imprécis
  • Musique énervante
  • Animations
  • Cela manque de contenu
  • Notre barême en détail
Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.