Hollow - Dans l'espace, personne ne vous entendra chouiner!

Hollow est un petit jeu de survival horror de plus dans la liste des trucs à oublier sur Xbox One.

Vite fait, comme ça de loin, Hollow a l’air sympa. Il reprend les codes de Dead Space, on se sent perdu dans une station spatiale. Et puis… C’est tout. On est en fait dans un FPS sombre, moche, lugubre, et peu inspiré, où la peur se mêlent avec le malaise. On débarque dans cette station, pour découvrir un joyeux bordel, et des bruits chelous. Le jeu est, je l’ai dit, très sombre, avec un grain d’images digne d’une VHS fatiguée, et des textures qui naviguent entre gris clair et gris foncé. La première énigme : remettre le courant. Quelle originalité ! Du coup, on marche, on cherche, on trouve comment faire, et déjà on remarque un truc : quand on court on a l’impression de boiter. Cela promet, car il va y avoir un peu d’actions.

Sympa

Oui, les bruits chelous qu’on entend, ils vont nous faire chier. Ce sont des sortes de créatures, croisement bâtard entre Silent Hill et une série Z asiatique. J’ai eu la malchance de débloquer les monstres sans avoir trouver la première arme du jeu. Résultat ? Une course poursuite en boitant, à esquiver les ennemis dans des couloirs gris. Bref, au bout d’un moment, je suis mort, j’ai recommencé, j’ai trouvé l’arme, j’ai fait saigner ces choses, et au final, je me suis dit que j’étais plus heureux avant de découvrir Hollow. Ce genre de jeu pue l’ennui à plein nez : énigmes barbantes, combats soporifiques, et les seuls moments de frousses c’est lorsqu’on se demande si on va avoir assez de balles, sinon on va courir en boitant dans des couloirs lugubres.

Les hitbox des dégâts sur les ennemis sont moisies, on peut faire un head shot, parfois, c’est radical ;  d’autres fois, non. Et la même chose en tirant dans les pieds. Si on se lance dans le jeu, on se rend compte que l’activité principale du héros c’est « l’aller-retour ». Et vu que les couloirs sont des photocopies partout… Et tout cela avec une animation de boiteux, hein, sinon cela ne serait pas drôle. Alors je n’ai pas fini le jeu, désolé, je n’ai pas eu le courage, mais il paraît que les décors s’améliorent dans la seconde partie du jeu. C’est dommage, la moitié des joueurs auront lâché l’affaire avant… Le seul point positif, c’est la bande son, avec des bruitages et musiques qui font monter la pression. C’est con, si le reste avait suivi on aurait peut-être eu une bonne expérience vidéoludique. Enfin, pour info, le jeu n’étant pas traduit en français, cela peut limiter l’envie de se plonger dans le scénario pour certains.

Des décors INCROYABLEMENT originaux

Hollow est un jeu qui transforme un trip flippant en titre chiant avec un perso lent, qui boîte et qui doit résoudre des énigmes à la noix et tuer des ennemis peu inspirées. Un ratage quoi…

Hollow Note XboxOrNot

sur 100

Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.

Commenter

Participer à cette discussion.