Insurgency : Sandstorm - La guerre en équipe ou rien

Ressentir l'intensité d'une guerre moderne dans un FPS tactique sur consoles, oui c'est possible.

Je n'espérais pas grand chose de Insurgency: Sandstorm. Alors oui, il a eu de bons retours après son passage plutôt remarqué sur PC, mais je ne sais pas, je me suis dit que le réalisme allait gâcher le plaisir, et que le côté coop ne serait présent qu'avec des potes. Et bien, je me suis surpris à jouer à 4 heures du mat avec des anglophones que j'ai croisé au hasard sur les serveurs, et à m'éclater en mode coop contre l'IA. Pour le team deathmatch, j'en parlerai plus tard, mais c'était une autre histoire...

J'ai mon masque je risque rien

Insurgency: Sandstorm est un jeu qui se veut réaliste. On est assez loin des parties à la Call of Duty ou même Battlefield en multi. Certes, c'est un FPS. Certes, on doit prendre des zones et tuer les ennemis. Mais, il va falloir prendre du skill, et surtout travailler en équipe. Si on joue seul dans son coin, c'est foutu. Si on ne communique pas à minima avec ses collègues, c'est foutu. Et si on n'apprend pas à viser, c'est foutu aussi. Oubliez les aides, le ciblage auto avec LT, ou la mire pour aider le tir à la hanche. Que dalle. Dans Insurgency: Sandstorm, on peut mourir en une balle, voir deux si on a un peu de chance. Cela change tout au rythme des parties. Les joueurs le comprennent vite, et bizarrement, comme à l'armée, il y a une certaine discipline. Du coup, les joueurs communiquent et s'entraident, car on est toujours plus fort à plusieurs.

Je vous couvre

D'ailleurs, un bon point pour la communication : il faut laisser appuyer une touche pour parler. Cela évite que cela parle non stop, cela évite aussi les bruits parasites qu'il peut y avoir chez les joueurs. Et c'est important mine de rien, car le travail sonore effectué dans ce jeu est plutôt impressionnant. Déjà la spatialisation sonore est bonne, on sait exactement d'où viennent les tirs ou les déplacements. Mais surtout, les bruitages sont réalistes et violents. Quand on se prend des tirs, qu'il y a des explosions, où qu'on est assourdi par une grenade flash, on vit l'enfer de la guerre. Avec un bon casque audio, l'immersion est totale, j'ai kiffé cela. 

Ca va péter

Du côté de la technique, Insurgency: Sandstorm est un jeu Xbox One sans optimisation Xbox Series. Alors sur ma Xbox Series X, le jeu est propre et fluide, avec une résolution 4K et du 60FPS mais il faut avouer que les textures ne sont pas exceptionnelles, et que les modèles 3D semblent dater un peu. Mais malgré tout, les environnements étant réalistes, on est quand même dans le délire. Mais ne vous attendez pas à une claque visuel, loin de là. A noter qu'une optimisation Xbox Series est prévue en 2022 avec des améliorations graphiques et des fonctionnalités propres. Je suis impatient de voir ça. Le gameplay est aux petits oignons même si il faut s'adapter un peu car certaines touches différents par rapport à d'autres FPS connus. J'ai beaucoup aimé le principe de recharger son arme classiquement en gardant son chargeur dans son inventaire, ou alors pour gagner du temps, on le jette, mais on perd quelques munitions. Un mot également sur le level design des maps qui est une vraie réussite. Les niveaux sont bien "dessinés" il y a beaucoup de passages pour atteindre un même point, de spots pour se protéger au calme, et la verticalité des lieux a son importance également.

Où est le soldat Dick Steel ?

Pour le reste, Insurgency: Sandstorm est un jeu de guerre axé multi-joueurs. Il y a tout d'abord le mode coopération où on peut jouer à 8 contre des bots. Un mode que j'ai franchement apprécié, car du coup, notre skill peut monter doucement en puissance et on prend plaisir à jouer avec son groupe d'amis ou comme dans mon cas, avec des autres joueurs qui ont envie de s'amuser en ligne. La grande majorité des joueurs jouent le jeu du collectif et de l'esprit d'équipe, c'est assez rare pour le noter. Le gros morceau du jeu, sinon, c'est bien entendu le multi classique à 20 joueurs où des escouades se combattent en Team Deathmatch. Et là, j'ai vu que j'avais un niveau de noob. Pourtant, j'étais bon au début des années 2000 dans America's Army sur PC. Bon, c'était il y a presque 20 ans mais quand même. Quoi je me fais vieux? Sans doute, mais clairement, Insurgency: Sandstorm est un titre où il faut jouer, jouer, et encore jouer pour apprendre et s'améliorer. Et il faut aussi être bien entouré bien sûr. Je le rappelle, seul (même bon) on ne peut pas faire tout le boulot dans ce jeu.

Il est important de savoir se pencher

Bref, Insurgency: Sandstorm est une très bonne surprise et un bon jeu pour ceux qui cherchent un FPS multi, coop et réaliste. Alors oui, il n'est pas impressionnant graphiquement, mais mettez un casque sur vos oreilles et vous serez dans l'enfer de la guerre!

Insurgency : Sandstorm Note XboxOrNot

sur 100

  • Ambiance sonore au top
  • Level design
  • Gameplay efficace
  • Une communauté coop qui joue le jeu
  • Graphiquement loin des ténors du genre FPS
  • Il va falloir s'entrainer pour tenir le coup en Team Deathmatch
  • Notre barême en détail
Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.