Layers of Fear : Inheritance - Dur dur d'être un enfant

Inheritance est un petit DLC qui permet aux joueurs qui ont apprécié, comme moi, Layers of Fear de se replonger dans cet univers glauque et tristounet. Mission réussie ?

Dans Layers of Fear : Inheritance, on se replonge littéralement dans l'aventure du jeu original. Cette fois-ci, on incarne la fille du peintre qui retourne des années plus tard dans la maison familiale abandonnée. Les souvenirs vont refaire surface et permettent à notre héroïne de pardonner ou non à son père.

On se sent petit d'un coup

Le concept est exactement comme dans le jeu de base où l'ambiance est le principal moteur. On retrouve les mêmes décors, sans vie pour le coup, et on a du coup des souvenirs de ce qui s'est passé dans la vie de cette famille. Beaucoup de passages nous ramènent à la petite jeunesse de cette femme. On se retrouve donc dans une vue à la première personne d'un enfant, ce qui implique que tout nous parait plus grand et impressionnant. Les délires sont aussi de la partie, avec des passages un peu fufu la moquette mais qui aident à l'immersion.

Une leçon de piano

Layers of Fear : Inheritance est un DLC sympa qui prolonge l'aventure pour deux petites heures environ. J'ai trouvé l'histoire moins passionnante que l'originale, mais on prend du plaisir à retourner dans l'aventure.

Layers of Fear : Inheritance Note XboxOrNot

sur 100

Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.