Leisure Suit Larry : Wet Dreams Dry Twice - Larry lubrifie-moi !

Larry Laffer est de retour et il a la banane!

"Salut les filles, le moment est venu de vous mouiller à nouveau ! Je n'ai pas encore fini et je rêve toujours de vous dans Leisure Suit Larry : Wet Dreams Dry Twice. J'ai quitté New Lost Wages et je me suis retrouvé à Cancum où je m'apprêtais à épouser ma dulcinée, Faith. Mais nous avons été interrompus par des événements imprévus et avons été de nouveau séparés ! Elle se trouve quelque part dans l'immense archipel de Kalau'a, célèbre pour ses plages ensoleillées, et je dois la retrouver. Aidez-moi ! Si je ne la trouve pas rapidement, je crois que je vais devenir fou !

Une belle plante !

Rien ne pourra m'empêcher de rejoindre ma bien-aimée, ma Faith, pas même les îles sauvages et farouches de Kalau'a. Les jolies filles des îles ne détourneront mon regard que temporairement, car mon cœur n'appartient qu'à Faith ! Que diriez-vous de prendre la mer comme de véritables pirates et de devenir de vraies croqueuses de diamants ? Rejoignez mon équipage dans cette quête glorieuse où vous risquez de finir toutes mouillées." La présentation du jeu est réussie, elle permet de raconter l'histoire avec humour, et moi, ça m'a permis de prendre un cocktail sur ma terrasse, car il fait chaud. 

Hum cela me fait penser à quelque chose...

Du coup, Leisure Suit Larry : Wet Dreams Dry Twice est la suite directe de Leisure Suit Larry : Wet Dreams Don't Dry. Je n'ai pas eu la chance de tester cet épisode, mais cela ne m'a pas dérangé pour le fil de l'histoire. Déjà, car le scénario tient sur une capote déroulée (et usagée), mais surtout parce qu'au début de ce nouvel épisode, on peut avoir le droit à un petit récap des évènements en discutant avec le premier PNJ du coin. Pour info, ne cherchez pas Cancum sur la carte. Vous ne la trouverez pas, sauf si vous regardez sur votre kleenex après un plaisir solitaire bien sûr. Quoi? Je fais des blagues douteuses dans mon test? Et bien, je suis dans le ton du jeu. Car dans Leisure Suit Larry : Wet Dreams Dry Twice, les allusions sexuels et au phallus de notre Larry sont légions. Il faut aimer la petite culotte, les mecs machos, et le second degré bien lourd. Le reboot de la série est plutôt réussi car cela reprend la base des jeux de l'époque, car oui Leisure Suit Larry est une vieille saga, mais avec des mécaniques de jeux plus modernes et surtout, un humour plus fin qu'il n'y parait. Oui, la femme n'est pas qu'un objet dans ce jeu. Au contraire, c'est Larry le boulet. Mais il est chanceux ce con.

Il y a une bite à chaque plan ou presque^^

Globalement, Leisure Suit Larry : Wet Dreams Dry Twice est un point and click à l'ancienne. Il faut beaucoup parler, et surtout examiner tous les objets qu'on peut... Examiner. Il faudra trouver le bon truc à combiner avec le bon machin pour résoudre tel schmilblick. Classique comme un Mario qui saute sur une tortue en bouffant des champignons. Dans ce nouvel opus, on pousse le bouchon encore un peu plus loin avec des plans complets, où il faudra trouver tous les objets nécessaires pour construire quelque chose, comme un radeau au début du jeu. Bien entendu, il y a des objets complètement... Débiles et improbables. Les dialogues, en VOSTFR sont de très bonne qualité. Il y a une super traduction d'ailleurs, et heureusement, car tout le sel du jeu est son humour. On se marre bien, en tout cas si on aime l'humour en bas de la ceinture. 

Qui m'aime, me suive !

Leisure Suit Larry : Wet Dreams Dry Twice n'est pas un jeu très difficile, il faut juste fouiller partout pour pouvoir activer le bon script. La durée de vie est plutôt correcte avec environ 5 à 6 heures de jeu. Pour moi, c'est largement suffisant sinon franchement on se ferait chier. En effet, le gameplay ne se renouvelle pas dans ce genre de titre. La direction artistique du titre est semblable à l'épisode précédent. On dirait un petit dessin animé interactif. C'est plutôt joli. Les animations sont réussis, je parle des personnages car les décors sont assez fixes et figés dans le temps. La bande son tient la route, avec des bons doublages comme je l'ai déjà dit, et des musiques dans le ton.

Tu me prêtes ton épée ? Non l'autre!

Leisure Suit Larry : Wet Dreams Dry Twice est un point and click réussi qui vous fera bien marrer si vous aimez le genre "Larry Laffer". Par contre si vous hermétique aux blagues sur les tailles de pénis et les petites culottes, vous pouvez oublier. A réserver à un public averti. Mais ce public passera un moment bien fun avec la trique comme on dit! 

Leisure Suit Larry : Wet Dreams Dry Twice Note XboxOrNot

sur 100

  • Plutôt joli
  • Beaucoup d'humour
  • Doublages en VO de qualité
  • Gameplay agréable
  • Il faut aimer cliquer partout
  • Il faut aimer les blagues de cul
  • Notre barême en détail
Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.