Light Fairytale Episode 1 & 2 - Deux fois plus de plaisir ?

Découvrez l'incroyable secret de cet épisode 2 !

Light Fairytale Episode 2 est la suite de... l'épisode 1 ! Merci Captain Obvious ! Mais j'ai loupé l'épisode 1 qui date de 2019. La suite tant attendue est là et je me lance donc dans un pari fou, attaquer les deux épisodes dans le même test. Pourquoi tant de temps entre les deux épisodes? Sûrement l'effet pandémie et nous retrouvons donc nos héros. 

Kuroko est toujours à 200% ! 

Dans l'épisode 1, nous avons Haru & Kuroko qui sont super amis depuis l'enfance. Haru est rêveur et l'un de ses rêves lui a montré "le ciel" ! Comme il vit sous terre, ce sera sa quête que d'aller à la surface. Kuroko est son amie d'enfance et elle compte bien suivre Haru pour qu'il réalise son rêve mais également pour qu'il ouvre les yeux et réalise qu'elle est trop love de lui ! L'histoire est sympa globalement, classique mais sympa. Le second épisode peut se prendre en stand alone mais ce serait dommage car l'épisode 1 pose bien les bases et nous pouvons rattaquer avec notre sauvegarde du premier épisode. 

La générale avec son mini calot ! 

Dans l'épisode 2, nous attaquons après les évènements du 1 et de base, nous suivrons les péripéties d'Haru qui se retrouve seul dans un lieu inconnu. On garde le ton du premier épisode mais on creuse un peu plus l'univers qui reste toujours sympa globalement. 

Visuellement, les personnages sont en mode super SD et sont trop mignons. Ce qui contraste avec les cinématiques et les phases de dialogues. Globalement, ce n'est pas ouf dans le premier épisode avec des textures un peu baveuses. Dans le second épisode, nous sommes dans la continuité et dans certains environnements, la caméra fixe des lieux est encore moins commode mais globalement, c'est du même acabit. Un poil plus fin mais c'est subtil. 

L'eau a l'air un peu fraîche ! 

Côté musiques, on a des morceaux sympathiques mais qui tournent vite en boucle. Pour le thème général, j'ai tout de même tiqué sur le fait que son leitmotiv soit "La marche des rois" façon marche militaire. Cette chanson est libre de droit mais quand même, ça fait bizarre. 

Pour le gameplay, on a de l'exploration avec des petites interactions à trouver ici ou là et qui sont rigolotes comme le fait de vouloir entrer dans le bar avec la serveuse sexy alors que Kuroko est jalouse ! Côté combat, nous avons du tour par tour classique mais efficace. Rien de spécial à signaler et les animations n'ont rien d'extraordinaire non plus. 

En résumé, Light Fairytale est un jeu sympathique mais qui ne brille pas par une technique de fou. Mais il a un côté attachant et les héros ont un côté enthousiaste qui donne envie de les suivre pour peu que l'on passe outre la technique. 

Une rencontre rassurante ! 

Light Fairytale Episode 2 Note XboxOrNot

sur 100

  • Personnages attachants !
  • Histoire sympa
  • Gameplay sans éclat
  • Musiques sympas mais qui tournent en boucle !
  • Graphismes à la serpe !
  • Notre barême en détail
Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !