Lost Words : Beyond the Page - Cher journal...

Un jeu à la croisée des chemins (et des pages).

Lost Words : Beyond the Page est une jolie petite surprise. Attention, je vous calme tout de suite, ce n'est pas le jeu de l'année. Mais si vous cherchez un titre rafraichissant, relaxant et émouvant, vous lisez sans doute le bon test. Dans cette histoire, on découvre Barbara, une jeune fille qui reçoit le jour de son anniversaire un livre vierge qui lui servira de journal. Avec ce cahier, elle se confiera à la fois sur sa vie personnelle, tout en écrivant une aventure fantastique dont le personnage central s'appelle Izzie. 

De beaux environnements

Ainsi, Lost Words : Beyond the Page va alterner les passages "narratifs" où Barbara nous racontera via son journal sa vie, ses moments de joies et ses angoisses. L'histoire est centrée sur sa famille et son lien particulier avec sa grand-mère. Passionnée d'écriture, la jeune fille va s'inventer un monde, Estoria, et une aventure initiatique qui va lui faire vivre une épopée inoubliable, afin d'oublier les moments difficiles de la vie. Je ne veux pas trop spoiler l'histoire, mais sachez que Lost Words : Beyond the Page saura toucher votre petit cœur. Sans rentrer dans du mélodrame larmoyant, la justesse d'écriture permet de sensibiliser le joueur sur des faits de vie qui malheureusement sont inéluctables. 

Un moment touchant

Vous l'aurez compris, au niveau de l'histoire, et de l'émotion générale qui se dégage du titre, c'est réussi. Et pour le reste? Et bien, c'est plutôt pas mal. La direction artistique est très mignonne. Les passages dans le journal où le personnage doit sauter sur des mots pour continuer la narration est efficace. Les décors dans le monde d'Estoria sont pour la plupart très jolie. La bande son accompagne très bien l'action, et les émotions. Enfin, le gameplay, sans être exceptionnel, jongle entre la plateforme classique (et sommaire) et le jeu de réflexion. En effet, dans le monde d'Estoria, il faudra utiliser quelques mots clefs issus de votre livre de mots, pour pouvoir débloquer des actions. Par exemple, avec le mot "casser" on pourra détruire des obstacles, ou encore avec "réparer" et bien... Réparer un pont détruit pour rétablir un passage. Bref, c'est simple et efficace.

C'est écrit en français, je vous rassure

La difficulté dans Lost Words : Beyond the Page est proche du néant. Comme dans un bon petit jeu narratif, on est là pour découvrir une histoire. On a donc des phases de plateformes simples et des petits moments de réflexions pas bien complexes, afin que le joueur ne soit pas frustré de ne pas pouvoir connaitre la fin de l'histoire à cause de son manque de skill. Ce n'est pas un défaut pour moi, le jeu possède une durée de vie correcte de 4 heures, ce qui suffit bien pour ce genre de titre : pas de longueur comme ça!

Une belle DA

Lost Words : Beyond the Page est un bon petit jeu. J'ai vraiment apprécié d'y jouer, et franchement, la gamine m'a ému avec sa manière d'écrire, et le doublage en VO est d'excellente facture. Une vraie belle surprise, qui pourra rebuter les fans de plateforme hardcore qui s'attendait un jeu plus action que narration. Mais, si on cherche une histoire à écouter et vivre, alors Lost Words : Beyond the Page est une bonne pioche.

Lost Words : Beyond the Page Note XboxOrNot

sur 100

  • Très joli
  • Une belle histoire bien racontée
  • Un mix narration/plateforme agréable
  • Bande son et doublages VO de qualité
  • Gameplay plateforme assez limité tout de même
  • Notre barême en détail
Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.