Mayan Death Robots Arena - Une mécanique bien huilée

Des robots géants, des mayas et un esprit fun ! Foncez sur ce jeu original qui saura révéler le foufou qui est en vous !

Je vous ai déjà parlé des jeux que je ne connaissais pas et que je n’ai pas vu venir lorsque le rédac’ chef vient nous parler des jeux à tester. Avec Mayan Death Robots Arena, je vais vous parler des jeux auxquels je ne comprends rien lorsque je vais voir les écrans. Bon, le titre ne me disait rien alors je suis allé voir les images reçues à la rédaction et je n’ai rien compris. Deux côtés… Des petits bonhommes… Et peut-être des Mayas… Bref, je n’étais pas très bien parti mais tout est devenu limpide lorsque…

Bananas !

… J’ai allumé le jeu ! Une bref intro nous dit que les extra-terrestres ont besoin de divertissement pour leur jeux télé ! Pour cela, ils ont des robots géants qu’ils envoient se castagner sur Terre. Et comme, ils sont géants et qu’ils sont venus du ciel, les habitants du coin, les Mayas, les vénèrent comme des dieux ! Ah-Puch, Hun Batz sont des robots géants !!!!! Ah ok ! C’est cool et je ne l’ai pas vu venir ! Sans dec’, ce concept foufou d’émission de télé pour castagne de robots géants au milieu des Mayas, c’est rigolo !

Et là... Tout est parti en couilles !

Et ensuite ? On a l’enfant improbable entre Bang Bang et Worms ! Bang Bang car vous avez un robot qui ne bouge pas trop et qui tire à chaque tour ! Worms car il bouge un peu, que c’est fun et que l’on a des armes bonus déjantée. Pour être exact, à chaque tour vous pouvez : tirer avec l’arme de base de votre robot / dieu (un peu comme un bazooka), l’arme secondaire proche de la grenade, sauter (et prier pour ne pas vous vautrer) et placer des blocs pour gêner l’adversaire (comme les poutres). Ces quatres actions de base permettent beaucoup de fun et d’aléas. Surtout que chaque dieux, parmi la dizaine de dispo, ont leurs armes de prédilection : bombes bananes, rayon électrique, roquettes ou encore bombes foreuses sont des choix pas si anodins pour protéger votre noyau.

Il pleut il mouille ! C'est la fête à la grenouille !

En effet, le but est de détruire le noyau adverse tout en protégeant le sien. Donc, construction de mur, avoir des fidèles pour attaquer un robot trop amateur de corps à corps ou encore bonhomme de neige sauvage viendront envenimer vos parties ! Surtout que la mort de votre robot signifie la perte d’un tour. A vous de juger s’il est intéressant d’attaquer le noyau, le robot adverse ou de construire un gros mur.

Comme dans Worms, on se laisse entraîner dans une partie, puis une autre et puis ça fait 2h que l’on joue. Comme les vers de terre, les robots ne sont pas hyper détaillés mais le fun est là !

Finalement, c’est bien le nerf de la guerre et c’est ainsi que ce jeu décroche mon petit coup de cœur. Je m’amuse et je me creuse la tête pour blasteriser le noyau adverse. Bon, j’y retourne, j’ai des bananes à lancer sur noyau !

C'est l'heure des cadeaux !

 

Mayan Death Robots Arena Note XboxOrNot

sur 100

  • Ambiance
  • Fun seul ! Délirant à plusieurs !
  • Principe de jeu
  • On veut plus d'options !
  • Graphiquement un peu limité
  • Notre barême en détail
Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !